Opel : des petites voitures qui portent des prénoms d'enfants

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Certains ont l’idée de prénommer leurs enfants comme leur voiture, souvenez-vous de Megane Renault. Chez Opel, c’est la voiture que l’on nomme comme les enfants du fondateur. Après Adam, voici Karl, le deuxième fils de Von Opel.

Et si Claudia Schiffer dans le spot de pub affirme que "les Allemandes ne plaisantent jamais ", il arrive que leurs voitures aient un sourire coréen. En effet, Daewoo , transformée en Chevrolet en France est une marque du groupe General Motor s dont Opel est le fleuron européen. Mais ce n’est pas pour cela qu’on mélange les genres affirme Eric Wepierre, le président d’Opel France.

Ce qui est, c’est vrai, très compétitif. Après, mauvaise surprise, les prix reviennent à la normale : la version de base démarrera à 10.000 euros soit le prix des Twingo , 108 , C1 , Panda , Volkswagen up et Kia Picanto entre autre. Et si on la veut toute équipée, on frôle les 14.000 euros. Mais là, on a droit à l’avertisseur de changement de voie, grâce à une caméra avant, au régulateur de vitesse et au système multi média avec intégration de votre smartphone.

Surtout quand il faut attendre le 3e niveau de finition pour le dossier des sièges arrière se rabatte 2/3, 1/3, ou que la boite automatique soit aux abonnés absents pour une petite citadine de 3,68 m.

On se concentrera plutôt sur la sobriété du seul moteur disponible un petit 3 cylindre essence de 75 chevaux très discret et sobre, 99 g de CO2, bonus neutre. Et sur les couleurs, pas de bicolore, c’est réservé à la plus grande Adam mais par exemple un violet mystique pour une quête de spiritualité dont les Allemandes ne manquent pas.

Vous êtes à nouveau en ligne