Le pari audacieux de Porsche

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Concilier grosse voiture de sport et maitrise de la consommation donc de la pollution, c'est le pari audacieux que tente Porsche ...

La marque de voiture de sport
allemande s'était déjà essayé à l'Hybride avec l'énorme 4X4 Cayenne et la GT
Panamera. Ce n'était qu'à moitié convaincant puisqu'on évoluait encore entre 10
et 12 litres au 100. Mais ça permettait de diminuer le malus 1.500 € au lieu de
6.000 €. Pas grand-chose sur une voiture de plus 100.000 €, mais ça donne sans
doute bonne conscience.

Aujourd'hui, Porsche va plus loin
avec la Panamera Hybrid rechargeable. Les anglais et les allemands disent plug
in, autrement dit branchée. Et branchée, autant que pertinente, elle l'est
cette Porsche. D'abord parce qu'en ville, on peut rouler en tout électrique
pendant 30 km voire plus s'il y a des bouchons. Autrement dit pas de passage à
la pompe pendant la semaine. On recharge les batteries en 2h1/2Et.  

Le week-end, on bénéficie de plus de 400
chevaux, essence et électrique combiné, pour emmener très loin toute sa
famille. Car la Panamera est une berline grand tourisme où 4 personnes et leurs
bagages tiennent à l'aise. Porsche verdit, pas pour plaire aux écolos d'outre Rhin, mais à ses clients. Marc Ohayoun le Directeur général de Porsche France...

Hé oui, 4.000 € de bonus parce
qu'officiellement, la Panamera ne rejette que 71 g de CO2 au km. Et
consommerait à peine plus de 3 litres au 100. Pas facile à croire. En tout cas,
votre serviteur après 200 km de petites routes affichait plutôt une moyenne de
9 litres, ce qui est remarquable pour une voiture de 2 tonnes, mais qui lui
donnerait plutôt droit à un malus.

On le sait, le mode de calcul européen
favorise les hybrides. Et dans ce cas, met le bonus en question. Pour terminer,
un bon point : à 112.309 €, la Panamera branchable vous offre sa  borne de recharge compatible avec toutes les
prises. La Renault Zoé devrait en prendre de la graine.

Vous êtes à nouveau en ligne