Les jeux sociaux : nouvel Eldorado ou bulle financière ?

D’après une étude publiée récemment, le marché des jeux vidéo en ligne explose littéralement. Si le marché de jeux sur console souffre, les jeux en ligne sur internet, sur les réseaux sociaux et sur mobile augmentent de manière significative par rapport à 2010.

La tendance se confirme avec un joueur français sur deux qui consomme des jeux en ligne gratuits. Ce qu’on appelle les Free to play. On joue, on ne paye rien, mais si on veut que ça aille plus vite ou si l’on veut acquérir différents objets, et bien on paye des sommes minimes, ce qu’on appelle le micropaiement.

Depuis un mois, on ne parle que de ce jeu : Les Sims Social. Les Sims sur Facebook, ça veut dire que les grosses pointures du jeu vidéo ont décidé d’aller investir massivement ce territoire des jeux sociaux. Sur Facebook on peut citer notamment Farmville qui fait perdre un temps de productivité incroyable aux salariés. Pour rappel : Les Sims, c’est une simulation de vie. Vous gérez un être humain et ses activités : manger, dormir, aller aux toilettes, entretenir son jardin, raconter des ragots ou tomber amoureux. En 1999, son créateur Will Wright propose ce concept à ses patrons de lui répondre : ça ne marchera jamais. Il insiste, il fait bien.

Les Sims, c’est la licence la plus vendu au monde avec plus de 125 millions d’exemplaires vendus. Bonne pioche, cette nouvelle application est déjà un succès. Plus de 9 millions d'utilisateurs par jour. Derrière CityVille et ses 14 millions certes mais devant FarmVille et ses 8 millions.

Il faut savoir que l’enjeu est de taille : les sociétés historiques du jeu vidéo n’ont jusque-là pas réussi à s’imposer sur le rentable marché des jeux pour réseaux sociaux, au grand dam de leurs actionnaires.

Exemple il y a quelque semaines, Nintendo présentait sa nouvelle console de salon la Wii U. Conséquence : une chute de 10% à la bourse japonaise. Pourquoi ? Parce la firme japonaise n’avait rien annoncé par rapport à ce marché du jeu social. Alors que c’est la grande mode sur les marchés. Ainsi, les Sony, Nintendo, Ubisoft ou Activision cherchent désormais a faire leur place sur ce marché prometteur.

Enfin, nouvelle preuve de cet engouement pour l’eldorado en ligne, le Tokyo Games Show, grand messe du jeu vidéo au japon, se tient ce week-end avec quelques mots clés «Jeux pour téléphones, tablettes» et «réseaux de socialisation»...

Vous êtes à nouveau en ligne