Jeux vidéo. L'e-sport, ou la naissance du sport électronique

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Octobre 1972, Université Stanford en Californie, une douzaine d’étudiants s’affrontent sur le jeu "Spacewar !" dans ce que certains considèrent comme le premier tournoi de jeu vidéo de l’histoire.

Octobre 1972, Université Stanford en Californie, une douzaine d’étudiants s’affrontent sur le jeu Spacewar ! 

Un loisir devenu une pratique compétitive et rémunératrice

45 ans plus tard, l’e-sport ou sport électronique est au jeu vidéo ce que le football professionnel est aux matchs du dimanche, un loisir devenu une pratique compétitive et rémunératrice, charriant sponsors, ligues professionnelles, diffuseurs exclusifs, compétitions en mondovision, stars et supporters. Le jeu vidéo n’a définitivement plus besoin de manettes pour capter l’attention, il produit lui-même son propre spectacle.

C'est donc la capacité même du jeu vidéo à produire du spectacle qui trouve avec l’e-sport sa plus bruyante concrétisation. Une grande partie de ces passionnés ne jouent d'ailleurs pas personnellement aux jeux qu'ils aiment regarder en version sportive. League of LegendsCall of DutyOverwatchFifa etc.

L'e-sport, la nouvelle mascotte de l'industrie vidéo ludique

Et à l'image du sport traditionnel, le jeu vidéo ne peut plus se réduire à sa seule pratique occasionnelle et divertissante. L'e-sport est même devenu en quelques mois la nouvelle mascotte de l'industrie vidéo ludique, un pavillon capable d'attirer des foules entières pour crier haut et fort que le jeu vidéo est aussi devenu une activité de haut niveau.

Mais les ingrédients de cette recette ne sont pas si simples à obtenir. Certes, tout jeu basé sur l'obtention d'un score, d'un chrono ou la conquête d'un territoire peut candidater à ce label. Mais c'est loin d'être suffisant.

Il faut que l'action soit claire, aussi bien pour les joueurs que pour les spectateurs

Gagnants ou perdants doivent être discernables à tout moment pour alimenter la dramaturgie. Mais si Counter-StrikeStarcraft ou Just dance sont des jeux désignés comme des sports électroniques, c'est parce qu'ils ont derrière eux l'industrie du jeu vidéo. Certains joueurs, rares, touchent des salaires annuels dépassant le million de dollars.

Le 31 octobre 2015, après un mois de compétitions intensives, l'équipe coréenne qui a gagné la finale League of Legends, a remporté 900 000 euros de prix.

Le 19 octobre 1972, c’est Bruce Baumgart qui sort vainqueur de la joute autour du jeu Spacewar !. Il repartira avec un abonnement gratuit d’un an au magazine Rolling Stone.

 

Vous êtes à nouveau en ligne