Jeux Vidéo. Joe Biden veut aider à résoudre la pénurie de consoles

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La tension sur le marché mondial des composants électroniques aggrave la pénurie des consoles nouvelles génération PlayStation 5 et Xbox Series X. Le président américain Joe Biden veut aider à résoudre la crise.

Avec la pandémie, la consommation de biens électroniques a explosé. Le télétravail a contraint des millions de personnes à investir dans un PC. Le marché a enregistré sa plus forte croissance depuis 10 ans avec 300 millions de PC écoulés. Il en est de même avec les smartphones dont la demande ne va pas faiblir avec le lancement de la 5G. 

Voilà qui aggrave la pénurie des consoles nouvelle génération PlayStation et Xbox, que Joe Biden pourrait aider à résoudre. Explications avec Brice N'Guessan, directeur de la rédaction de Jeux Vidéo Magazine.

franceinfo : Joe Biden veut améliorer les choses, comment compte-t-il s'y prendre ?

Brice N'Guessan : Les enjeux industriels sont énormes et c’est en fait Apple, Sony, AMD mais également Qualcomm qui ont interpellé l’administration américaine, d’autant que d’autre secteurs comme l’automobile, la défense ou encore la santé sont impactés par cette pénurie. 

Le gouvernement se donne 100 jours pour examiner l’ensemble des chaînes de productions de puces et prendra des décisions pour combler les lacunes mais il va être confronté à une réalité terrible : la Chine produit 80% des puces et les relations commerciales tendues entre les deux pays ne risquent pas de plaider en faveur des États-Unis qui ne produit plus que 13% de la production mondiale contre 37% dans les années 90.

Que disent les constructeurs ?

PlayStation a communiqué sur l’approvisionnement de nouveaux stocks de PS5 tout au long de l’année, mais la situation va être tendue jusqu’à la fin de l’année. Et du côté de Xbox le son de cloche n’est pas vraiment différent. Leurs destins sont un peu liés puisque les deux consoles partagent des composants similaires. Pour certains joueurs il va donc encore falloir attendre

Vous êtes à nouveau en ligne