Jeux vidéo. "Endless Space 2", un opéra spatial à la portée de tous

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le studio parisien Amplitude donne une suite à sa saga dans les étoiles et réussit le tour de force de rendre toujours plus accessible un genre réputé complexe.

Avant de partir vers les étoiles de Endless Space 2, petit rappel d’un genre "vidéoludique", le mal nommé 4X, un acronyme désignant cinq mots : exploration, expansion, exploitation, conquête sans oublier une cinquième notion qui est l'amélioration. Si le jeu de société Risk vous dit quelque chose, vous n’êtes pas en terrain inconnu. Côté jeu vidéo les sagas Civilization, Master of Orion ou Age of Wonders ont fait la gloire du genre avant qu’il perde de son aura. 

Un space opéra élégant et tactique

Il y a cinq ans, le studio français Amplitude basé à Paris signait son retour en grâce avec le jeu Endless Space, un 4X dans l’espace et le futur en forme de space opera élégant et tactique. Sa suite sort cette semaine.

Endless Space 2 affiche d’ailleurs les qualités de son prédécesseur : prise en main aisée pour un genre réputé complexe. Explorer la galaxie, coloniser des planètes, exploiter leurs ressources, conquérir l’univers et perfectionner son savoir, sans oublier de gérer son propre système politique, le jeu propose de prendre la tête d’une faction, chacune possédant ses spécificités. Si les humains excellent dans la production, la famille Lumeris forme une mafia intergalactique et Horatio se trouve si beau et intelligent qu’il se clone dans tout l’espace. Une science-fiction extraordinaire qui se confronte sans cesse à l’ordinaire.

Un voleur de temps dans les étoiles

Endless Space 2 peut ainsi se terminer sans livrer la moindre bataille ou à l’inverse n’être que force et affrontements. Et à part quelques bizarreries dans l’intelligence des ennemis, difficile de reprocher quoique ce soit à ce Endless Space 2, véritable voleur de temps dans les étoiles