Jeux vidéo : "c'est pas de ton âge ?"

"C'est pas de ton âge." Voilà une phrase que vous avez peut-être entendu encore récemment. Et pourtant, le jeu vidéo n'est plus un divertissement dédié aux seuls adolescents. Zoom sur ces joueurs qui ont dépassé la quarantaine sans délaisser leur passion de jeunesse.

Non, le jeu vidéo n'est plus un divertissement dédié aux seuls ados, loin de là. L'âge moyen des joueurs a augmenté au fil des années selon une récente du SNJV, le syndicat national des jeux vidéo. En 2012 : 83% des joueurs auraient ainsi plus de 18 ans, et l'âge moyen serait de 35 ans. Enfin 55% des Français pratiqueraient le jeu vidéo, avec une progression notable pour les 35-49 ans et même un doublement pour les plus de 50 ans. L'occasion d'aller à la rencontre de ces joueurs quadra. Stéphane Conseil a 40 ans, il habite Lyon et travaille dans le secteur bancaire. Et lui ne se sent pas seul quand il dit à son entourage qu'il est un joueur. D'autres joueurs se sentent plus ou moins isolés, un peu extra-terrestres même comme Hugo Caquelot, 43 ans, père de famille et fier d'être joueur.

Les femmes elles aussi jouent de plus en plus, puisque près de 50% des joueurs sont des joueuses. Exemple avec Sandrine Camus, 48 ans, elle est blogueuse sur Gameongirls Et elle a parfois la sensation d'être un peu à part dans la confrérie des mamans.

Comment expliquer alors que l'âge moyen des joueuses soit en augmentation ? Parce que beaucoup n'ont pas conscience ou ne veulent pas être définies comme des joueuses ou joueurs. Et pourtant, la banalisation du jeu vidéo, le vieillissement de son auditoire, s'est accéléré ces dernières années grâce aux smartphones, véritables joujoux à jouer.