Jeux Vidéo. "Assassin's Creed Valhalla" : un démarrage à la hauteur des ambitions d'Ubisoft

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

"Assassin's Creed Valhalla" plonge le joueur dans l'univers des Vikings. L'éditeur français Ubisoft annonce un démarrage record pour ce dernier opus.

Après les Croisades, la Renaissance italienne, la Révolution française ou encore la guerre d’indépendance américaine, la saga phare de l'éditeur français Ubisoft plonge le joueur dans l'univers des Vikings. Assassin's Creed Valhalla, sorti le 10 novembre dernier, connaît un démarrage record, le meilleur pour un jeu Ubisoft, a annoncé l'éditeur. Des premiers résultats à la hauteur de l'ambition d'Ubisoft qui a mis les moyens pour développer le jeu en mobilisant 15 studios de production et 900 personnes.

La série, née en 2007 avec 140 millions d'exemplaires vendus depuis, sait donc renouveler sa volonté fondatrice de raconter des histoires dans de vastes mondes où le joueur peut se déplacer à sa guise. Alors que vaut cet Assassin's Creed Valhalla ? Réponse avec Brice N'Guessan, directeur de la rédaction de Jeux Vidéo Magazine.

franceinfo : Assassin's Creed est une série qui s’appuie toujours sur l’histoire, et ce dernier épisode ne déroge pas à la règle ?

Brice N'Guessan : Oui, avec Assassin’s Creed c’est toujours l’occasion de revisiter l’histoire : les Croisades, la Renaissance italienne, la Révolution française ou encore la guerre d’indépendance américaine, pour ne citer que quelques épisodes. En effet, chaque jeu aborde des évènements majeurs de notre histoire. Et le dernier volet, Assassin’s Creed Valhalla, nous transporte au temps des Vikings entre la Norvège et l’Angleterre, à la fin du IXe siècle.

Qui allons-nous incarner pour ce nouvel opus ?

Vous incarnez Eivor, homme ou femme, au choix. Épris de vengeance après un évènement tragique durant son enfance (je ne vous en dis pas plus). Notre Viking va batailler à travers la Norvège mais les luttes intestines au sein des clans vont pousser notre personnage à conquérir l’Angleterre avec sa colonie. Au programme : exploration, combats, infiltration, raids, assaut, pillages, voilà ce qui vous attend dans Assassin’s Creed Valhalla

Tout est fait pour transporter le joueur à l’époque des Vikings…

Oui ! Un soin tout particulier a été accordé aux costumes, aux armes, aux environnements, à la musique, mais il y a ces petits détails qui renforcent un peu plus l’immersion, comme les concours de beuveries, les joutes verbales ou encore les combats en un contre un - entre chefs de clan pour s’adjuger une région.

En revanche, le jeu n’est pas exempt de défauts ?

C’est le revers de la médaille pour ce type de jeu. Lorsque vous créez un titre en monde ouvert aussi grand, cela génère beaucoup plus de problématiques pour les développeurs. On a en effet par moment des adversaires qui ne réagissent pas au quart de tour ou alors des bugs de collisions. On espère donc une petite mise à jour. Ceci étant dit, c’est un titre que l’on recommande pour son intrigue et son ambiance.

Vous êtes à nouveau en ligne