2015 en jeux vidéo : l'aventure, c'est l'aventure

Après une année 2014 en demi-teinte, 2015 semble bien plus prometteuse sur ce marché où le maître-mot sera "aventure".

L’aventure à toutes les sauces, sous toutes les coutures. Car il faudra bien faire oublier une saison vidéoludique 2014 laborieuse, année de transition pour les blockbusters qui passent difficilement le cap HD entre la génération PS3/Xbox 360 à celle de la PS4 et Xbox One. Mais 2015 promet beaucoup, et ça commence fort en mai prochain avec The Witcher 3 : Wild Hunt , troisième épisode d’un jeu de rôle moyenâgeux et fantastique à la beauté graphique bluffante. Mais 2015, c’est aussi le retour de Lara Croft dans Rise of the Tomb Raider , la suite du reboot réussi de la saga Tomb Raider où la pulpeuse héroïne se transformait enfin en être de chair et de souffrance. Un réalisme qui semble également touché Uncharted 4 : A Thief's End . Des graphismes et un naturel dans les mouvements jamais vu jusque-là. Somptueux.

Mais le vrai retour de l’aventure porte un nom en 2015 : The Legend of Zelda sur WiiU.

The Legend of Zelda qui promet des chevauchées libres sur les plaines d’Hyrule accompagnée du fidèle cheval Epona. Les premières images sont déjà une invitation au voyage. Zelda de retour également en 2015 sur la console portable 3DS dans le remake de Majora's Mask 3D , un joyau qui fêtera alors ses 15 ans. Toujours sur 3DS, Bravely Second, grande aventure à la japonaise dont on attend beaucoup sera aussi au rendez-vous, sans oublier Yokai Watch , le nouveau Pokemon venu du Japon.

Enfin, Metal Gear Solid V : The Phantom Pain et Batman : Arkham Knight raviront les fans de cache-cache et batmobile. C’est au rayon des nouvelles licences que le programme de 2015 s’enflamme. D’abord avec The Order : 1886 aux graphismesSteampunk qui invitent le joueur dans un 18e siècle alternatif et menaçant. Tom Clancy's The Division imaginera de son côté un futur proche où un virus se propage à vitesse grand V, déséquilibrant toute la société au bord de la rupture.

Plus science-fiction encore avec Star Wars Battlefront, devrait surfer sur le retour des Jedi en salle.

Enfin, trois jeux sortent du lot. D’abord Evolve qui propose une mécanique de jeu asymétrique, c’est à dire quatre joueurs affrontent en ligne un monstre beaucoup plus puissant et lui-même contrôlé par un autre joueur, l’une des attractions de l’année, tout comme Quantum Break , une œuvre contemporaine en forme de thriller scientifique où le héros peut littéralement arrêter le temps.

Le temps et l’espace justement avec la plus belle promesse de l’année 2015 : No Man's Sky . Un vaisseau, des planètes à explorer, sur terre, sous l’eau, un univers généré aléatoirement et infini, des trous noirs, des astéroïdes, et un voyage époustouflant où l’on pourra même s’ennuyer. Un luxe tant 2015 promet en péripéties en tout genre.