Quels semis de salades à couper en jardinière ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les conseils de ce jour, il est temps de semer le pourpier doré pour agrémenter vos salades d'été. Idem pour les potirons. Terminez la plantation des plantes annuelles à floraison estivale.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Fabrice  de Saint-Ouen : il veut semer des salades dans de grandes jardinières sur son balcon ensoleillé. Quelle variété lui conseiller ?

Les salades à couper sont souvent des légumes feuilles de croissance rapide et de petite taille. Les semis et les récoltes peuvent s'étaler sur plusieurs semaines, jusqu'au début de l'hiver. Il faudra prélever régulièrement quelques feuilles ou couper le pied qui devrait ensuite repartir. Je vous conseille diverses laitues comme la blonde à couper, la célèbre Lolla Rossa, la Saint Vincent, les feuilles de chêne ou la cressonnette marocaine. Mais je vous recommande  aussi de semer avec les laitues, la roquette, de la bette à carde rouge et des épinards. Surveillez bien la fraîcheur et les arrosages ! 

 

Martine  à Doudeville dans le Pays de Caux a beaucoup de mal à réussir ses semis de cornichons. Souvent les graines ne germent pas. Et lorsqu'elles germent, elle a du mal à repiquer les plants au jardin.

Les cornichons demandent une chaleur constante durant leur germination. Inutile d'essayer de les forcer en semant trop tôt. Dans votre région, je conseille des semis en pleine terre, fin mai-début juin, dans une cuvette qui servira de "paquet". Semez 2 ou 3 graines, enfoncées d'1 à 3 cm à trois endroits opposés. Arrosez en pluie et posez dans le semis des pièges anti-limaces. Attention aussi aux petits rongeurs qui raffolent des graines et des jeunes plants. Pulvérisez une décoction de prêle ou de la bouillie bordelaise, en préventif, contre les maladies cryptogamiques et la fonte des semis.

Si le semis n'a pas levé au bout de 10 jours, c'est que les graines ont pourri par excès d'eau ou à cause de trop grandes variations de températures. Il est aléatoire d'essayer de repiquer des plants de cornichons, ils supportent mal le repiquage. Les meilleurs plants de cornichons sont ceux qui ont été semés au chaud à une température de 18°, pour être plantés au jardin après les Saints de glace.  

 

René  à Anthony a quelques soucis de santé, qui l'ont empêché de faire son labour d'hiver au potager. Alors il se demande s'il doit maintenant bêcher profondément avant de planter ?

Le sol est vivant, il est peuplé d'organismes qui travaillent en permanence, transformant la terre et l'enrichissant. La terre fertile se trouve principalement sur les couches superficielles. Un bêchage retourne les micro-organismes qui peuvent être tués aussitôt qu'ils sont à l'air libre. Il faut savoir que s'il y a des vers de terre, c'est bon signe. Si le jardin en est dépourvu, c'est qu'il y a un déséquilibre. Cela peut s'expliquer aussi par un excès d'engrais ou  une pollution quelconque. Le mieux, c'est de labourer avec une jauge sur au moins 30 cm de profondeur. Les jardiniers qui cultivent bio, privilégient la fourche à bêcher nommée grélinette. Cet outil permet de travailler le sol sans le retourner. Le labour traditionnel crée parfois un compactage de la terre à 20 ou 30 cm de profondeur. Cette "semelle" peut perturber l'infiltration de l'eau. Si vous ne voulez plus labourer en profondeur, travaillez votre sol en le griffant superficiellement et apportez régulièrement des amendements organiques.

 

Et puis Ondine  à Combo les bains dans les Pyrénées-Atlantiques voudrait connaître la différence entre les plantes botaniques et les plantes vendues en jardinerie ?

Les plantes botaniques sont des végétaux qui ne sont pas issus d'hybridation ou améliorés par la culture et que l'on peut trouver à l'état spontané dans la nature. Les variétés horticoles sont des plantes créées ou améliorées par l'homme. Les horticulteurs, maraîchers et pépiniéristes peuvent vous proposer des plantes botaniques à condition qu'elles aient été multipliées et cultivées par leurs soins et non prélevées directement dans la nature.

Vous êtes à nouveau en ligne