Prunelier, compost et jacinthes en pot

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Comme chaque samedi, on commence avec les conseils de Claude Bureaux : on ne travaille pas un jardin enneigé. C'est en tout cas la bonne période pour planter et bouturer les osiers et élaguer les arbres d'ornement.

Jean-Louis
et Marie-Laure (Limoges) nous ont écrit : "Nous venons
de nous installer dans une maison possédant un petit jardin. Celui-ci est
envahi par les prunelliers. Après arrachage, défrichage et création d'un
potager, peut-on garder un ou deux prunelliers sans craindre d'être à nouveau
envahi ?"CB : Le prunellier est un arbrisseau idéal pour les haies défensives. Mais il a un défaut : sa capacité de fortement drageonner. Il faudra donc bien surveiller son extension.

Guillaume
(Eaubonne) nous dit : "Peut-on
utiliser les feuilles des arbres fruitiers pour recouvrir le sol du potager et
pailler les plantes gélives l'hiver ?"CB : En règle générale, les légumes d'hiver ne craignent pas le froid. Il faut couvrir la zone de culture d'un paillage, paille de grain à privilégier. Et l'utilisation de feuilles mortes suffit. Attention de ne pas utiliser les feuilles mortes d'arbres fruitiers et de rosiers.

Jean-François
(Montesquieu) se demande si c'est le bon moment pour
introduire le compost au jardin ?CB : Quand l'hiver arrive, on peut utiliser le compost familial entre les touffes des plantes vivaces et les arbustes en repos. Pas besoin de remuer la terre pour faire pénétrer le compost. Au potager, introduire du compost grossier et l'enfouir à la griffe au printemps.

Noémie (Le
Mans) voudrait
mettre quelques jacinthes en pot dans la maison. elle a besoin de conseils afin d'obtenir cette année une belle
floraison.CB : Les jacinthes peuvent être plantées dès le début de l'hiver en pot dans la maison. Mais elles demandent un peu de luminosité. La température ne doit pas excéder 18°. Et n'arrosez pas trop.