Plantes de culture et plantes compagnes

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Autrefois, il y avait des végétaux qui n’étaient pas considérés comme plantes de culture, mais comme plantes de cueillette.

Historiquement la mâche, hier appelée Boursette, Doucette, Coquille ou salade de chanoine, plante annuelle spontanée, autrefois récoltée dans la nature, a été certainement la première sauvage cultivée. Et ceci depuis le XVIIe siècle.

Aujourd’hui, d’autres plantes indigènes comme le pissenlit, la bourrache, la pimprenelle, le plantain "corne de cerf", l’aneth, la roquette, le serpolet, et le crambe sont très cultivés dans nos jardins. En règle générale, ces plantes sont moins sensibles aux maladies et résistent aux attaques des insectes prédateurs.

Actuellement la bourrache est encore en fleur dans nos jardins. La bourrache, utilisée dans la pharmacopée traditionnelle, recherchée par les herboristes pour faire des infusions contre les affections cutanées, est utilisée par les "nouveaux jardiniers" comme "plante compagne" pour attirer les abeilles, les insectes utiles et pollinisateurs. Ses fleurs comestibles ont un léger coût d’iode ou de fruits de mer. Elles sont souvent utilisées pour parfumer les salades.

Les jeunes feuilles peuvent être dégustées en mesclun. Les feuilles les plus âgées peuvent être consommées comme les épinards. La bourrache pousse dans tous les sols, même les plus ingrats. Cependant elle préfère une terre humifère, profonde et fraiche. Attention, elle redoute les engrais azotés, comme l’engrais à gazon. En prévision de nos semis de printemps, on peut se procurer aujourd’hui des semences de bourrache dans les jardineries ou sur les catalogues de vente par correspondance.

Les sorties ce dimanche

Pour les amateurs de Bonsaï, la fédération française du Bonsaï, et l’association A.R.B.R.E.S organisent une exposition jusqu’à 18h à Saint Léger du Bourg Denis en Seine-Maritime dans l’Essonne. La 82e édition de la foire aux haricots d’Arpajon attend plus de 150.000 visiteurs. Accès gratuit pour les jardiniers et les gastronomes.

Claude Bureaux recommande également aux franciliens une petite visite au « Jardin du Dahlia » au parc floral de Paris. Une extraordinaire diversité de fleurs et de couleurs. Les dahlias sont actuellement au mieux de leur forme.

Et aux Mureaux dans les Yvelines, la Fête des Plantes et du Jardin. La 11e édition du Salon Fleurs en Seine se déroulera dans le parc de l’oseraie en Bords de Seine jusqu’à ce soir 19h. Entrée et parking gratuits.

Vous êtes à nouveau en ligne