Passer des engrais chimiques aux produits naturels

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le maître jardinier de France Info, Claude Bureaux, vous confirme qu'on peut se dispenser des engrais dits "chimiques de synthèse" en utilisant des engrais verts .

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Oui ! Il existe (pour le jardin familial) des alternatives aux engrais dits "chimiques de synthèse". Outre le fumier ou le compost familial, vous pouvez vous procurer dans le commerce des engrais organiques à base de corne, de sang, de guano, de ricin, de laine de mouton, de potasse organique et végétale et même d’arrêtes de poisson.

De nombreux engrais minéraux naturels sont également à votre disposition. Ces engrais sont généralement issus de gisements naturels. Ce sont en quelque sorte des roches broyées. Utilisées en agriculture biologique : Patenkali, phosphore, Bore, kieserite et algues marines sont aujourd’hui largement utilisés par nos amis des jardins ouvriers et familiaux.

En ce début de saison, on doit songer aux engrais verts. On appelle "engrais vert" des plantes cultivées qui doivent être enfouies dans le sol, au labour, afin d’engraisser la terre, pour remplacer ou compléter, les rapports d’engrais organiques de minéraux. L’engrais vert stimule l’activité biologique du sol. Il améliore sa texture et fournit de nombreux éléments fertilisants. L’engrais vert protège également le sol contre l’érosion et le lessivage. Il étouffe les plantes adventices, indésirables et envahissantes. Il nettoie le sol.

La moutarde blanche, plante à croissance très rapide est une excellent engrais vert. Il faut impérativement l’enfouir dès le début de la floraison. Attention de ne pas la laisser s’engrainer, afin d’éviter l’envahissement. J’apprécie également la phacelie à croissance rapide. Ses jolies fleurs bleues sont de plus bel effet au jardin.

Il faut semer les engrais verts à la volée, les graines doivent être enterrées à la griffe ou au marteau. Plombez le sol comme pour un semis de gazon. Arrosez copieusement en pluie. Maintenez la fraicheur du terrain par des arrosages réguliers, le soir à la tombée de la nuit et ceci jusqu’à à l’apparition des jeunes plantules.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne