Mettre des algues dans son compost

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Ajouter des algues marines dans son compost l'enrichit considérablement. Explications de Claude Bureaux, le maître-jardinier de France Info.

 Sylvain, à Saint-Lunaire en Ile et Vilaine m’écrit : "Mon grand-père, quand il labourait à la bêche son potager, l’hiver, enfouissait du goémon avec du fumier de vache. Peut-on introduire des algues marines au tas de compost ? En quelle quantité faut-il en ajouter ?"

Sylvain, le goémon a été largement utilisé comme engrais ou amendement par les agriculteurs du littoral maritime. Il faut savoir qu’aujourd’hui, les algues entrent dans la composition de nombreux engrais organiques naturels du commerce.

Aujourd’hui encore, les potagers de bords de mer savent profiter de ces algues rabattues lors des marées sur la côte. Riches en matières organiques, en minéraux et en oligo-éléments, mais aussi en sel. Les algues devront être rincées avant d’être enfouies ou introduites au tas de compost.

Au tas de compost familial, il faudra bien mélanger les déchets organiques de la maison et du jardin avec les matières sèches compostables et le goémon, à raison d’un tiers pour chaque élément.

Vous pouvez aussi réaliser un compostage séparé des algues que vous pourrez utiliser après une année de mise en tas et rincé par les pluies. Certains jardiniers utilisent les algues comme paillage dans les plates-bandes.

Pour les orchidophiles et pour les amoureux des merveilles du monde végétal, aujourd’hui et demain, de 10 heures à 19 heures, la célèbre exposition-vente "Passion Orchidées" vous attend au centre de diffusion artistique de Poissy, dans les Yvelines.

(Passion Orchidées © Orchidée78 et Orchidée92)

Profitez de ce week-end pour faire un petit voyage au pays des orchidées et des plantes exotiques !

Vous êtes à nouveau en ligne