Les hormones de bouturage : à utiliser avec modération

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le jardinier de France Info, Claude Bureaux, vous dit tout sur les hormones de bouturage et les insectes du jardin.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Cet été, j’ai eu l’occasion sur cette antenne de parler hormones de bouturage. Oliva me demande qu’est-ce que les hormones ? Est-ce vraiment utile pour réussir les boutures ?

 

Les hormones dites de bouturage, sont une matière naturelle qui incite les boutures à former un renflement de cicatrisation que les jardiniers nomment CAL. Certaines plantes ligneuses doivent former ce CAL pour émettre des racines.

D’autres plantes comme les géraniums des jardins, les dahlias, les fuchsias, et les plantes molles en générale peuvent demander une application d’hormones qui accélère la reprise des boutures.

Evelyne me demande : existe-t-il une solution pour éradiquer les vilaines petites bêtes dans les baies. Ma chatte aime s’y nicher et en ramène à la maison.

Ce que vous appelez "vilaines petites bêtes" Evelyne, sont tout simplement des insectes qui peuvent nuire aux végétaux mais beaucoup d'entre eux sont utiles au jardin.

Il faut avoir que seuls les aoutats ou les tiques peuvent être véritablement dangereux pour l’homme ou les animaux domestiques. Des actions préventives peuvent être conseillées. Comme des arrosages réguliers. Ils peuvent s’avérer efficaces contre la pollution de certaines araignées et insectes piqueurs. 

Dernier conseil : Ne bombardez pas votre haie avec des insecticides. Pitié pour les oiseaux et pour la nappe phréatique !

Vous êtes à nouveau en ligne