La pourriture grise et les semis de laitue, le pyrèthre, plante insecticide

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Claude Bureaux répond aujourd'hui aux questions des auditeurs sur les semis de laitues, et sur une plante insectifuge de la famille de la marguerite, le pyrèthre.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

 Sylvain à Gien dans le Loiret m’écrit : régulièrement un semis sur deux, mes laitues sont agressées par la pourriture grise. Quelles précautions prendre pour éviter cette maladie ? Connaissez-vous un remède non chimique pour combattre cette pourriture ?

 

Sylvain, le développement de cette pourriture grise que les jardiniers appellent botrytis, est généralement favorisé par un excès d’humidité et un manque de drainage su sol.

Première recommandation : semez dans une terre bien ameublie et légère. Évitez le terreau de feuille et le compost familial. Semez clair, les graines, et recouvrez-les ensuite d’un terreau léger et sableux. Tassez fermement et arrosez régulièrement jusqu’à la levée.

La pourrriture grise et la culture des semis de laitues

La pourriture grise se développe toujours sur les semis trop serrés et sur les plantes affaiblies au feuillage trop tendre ou étiolé.  Le stade critique du développement du botrytis se situe à la mi-pomaison.

Vous pouvez repiquer vos plants sur un film de paillage biodégradable pour ne pas mettre le feuillage en contact avec le sol. Dès que les laitues pomment, arrosez à la tombée de la nuit et au pied sans mouiller le feuillage. Désherbez soigneusement à la main la culture et évacuez tous les déchets de récolte.

Ne ressemez pas ou ne repiquez pas des laitues dans un terrain qui aurait reçu préalablement des laitues atteintes de pourriture grise. Respectez la rotation des cultures.

Des jardiniers bio-dynamistes traitent les jeunes semis avec une décoction d’ail, employée pure. Malheureusement, j’ai essayé cette technique sans résultats concluants.

Le pyrèthre, excellente plante insectifuge

(© Fotolia)

Malika à Montfermeil en Seine-Saint-Denis me demande : Si je plante du pyrèthre sur mon balcon, cela éloignera-t-il les moustiques cet été ?

Malika, le pyrèthre est une charmante petite plante à fleurs de la famille de la marguerite. Il ressemble à une grande camomille. Tout comme sa cousine, la tanaisie, il a la propriété d’éloigner les insectes. C’est un excellent insectifuge. L’extrait fermenté de pyrèthre est employé en jardinage biologique comme insecticide contre les pucerons, les araignées et les mouches.

C’est un insecticide naturel inoffensif pour les abeilles et pour l’environnement. Certains jardiniers conseillent la plantation de pyrèthre pour éloigner les moustiques. Mais aucune recherche sérieuse n’a été réalisée à ce jour pour démontrer son efficacité contre insecte piqueur volant, désagréable, voire dangereux…

 

Vous êtes à nouveau en ligne