La bette à cardes, la betterave rouge, et "Jardins en Seine" à Suresnes

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Elles sont souvent fades au goût, mais bien cuisinées, c'est délicieux. Les bettes, ou blettes, sont à l'honneur aujourd'hui, ainsi que les betteraves potagères.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

 Deux plantes cousines sont cultivées depuis des siècles pour l’alimentation des hommes et des animaux. Toutes deux ont pour ancêtre commun une plante qui pousse à l’état sauvage le long de nos côtes et qui a pour nom : Beta maritima .

La bête à cardes nommée parfois "blette poirée" ou carde, se sème maintenant au potager.

Les bettes à cardes de couleur, aux teintes extraordinairement lumineuses (jaune citron, rose saumoné, orange, pourpre) sont de plus en plus cultivées tant au potager que pour embellir les massifs floraux estivaux. Celles-ci peuvent être également cuisinées mais elles sont moins charnues et goûteuses que les poirées potagères.

(Betterave rouge ou betterave potagère © Fotolia)

 

La bette à rave, ou "betterave potagère " dite betterave rouge, peut, elle, être semée à partir de mars, pour les variétés hâtives, et jusqu’à fin mai pour les tardives.

Attention, prenez garde aux conseils de culture indiqués au dos du sachet de graines. Certaines variétés de betterave potagère sont à chair blanche, jaune dorée, orangée, ou marbrée de pourpre.

 La récolte des betteraves potagères, rondes aplaties, sphériques ou crapaudines, peut se faire de l’arrière-saison aux gelées.

Pourvu qu’ils soient convenablement fertilisés, propres et bien ameublis. Pour les régions exposées aux gelées tardives, je vous conseille de semer sous abri, pour une plantation au jardin fin mai.

 Aujourd’hui, j’irai à la rencontre de nos auditeurs franciliens à l’occasion de l’incontournable fête des plantes de printemps Jardins en Seine sur la terrasse des Fecheray à Suresnes, de 10h à 19h, horticulteurs, bulbiculteurs, pépiniéristes, paysagistes, maraîchers bio et artisans du jardin vous y attendent. Un moment privilégié pour faire ses achats de printemps et bénéficier de conseils de professionnels.

Je me tiendrais à votre disposition pour tous conseils concernant la culture et l’entretien des végétaux au jardin familial ou pour le fleurissement estival.

Parking gratuit. Mais je vous conseille de vous rendre à Jardins en Seine en transports en commun. RER, tram, bus.

Arrêts : Mont Valérien ou Suresnes Longchamp ou Suresnes de Gaulle.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne