L'art de cultiver le Dahlia

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Notre jardinier-chroniqueur, Claude Bureaux, vous dit tout sur l'art de cultiver le Dahlia, cette fleur originaire des hauts-plateaux du Mexique.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le Dahlia est originaire des hauts-plateaux du Mexique. Il adore le soleil et la chaleur, aime les terres franches, voire un peu lourdes, profondes et le fumier bien décomposé. En été, il exige cependant une certaine fraicheur au pied. Pour cela, je vous conseille l’utilisation d’un goutte à goutte ou l’arrosage au pied, le soir, à la tombée de la nuit.

Les tiges creuses du Dahlia, peuvent être parfois sensibles aux brulures dues à la fermentation des tontes de gazon. Gourmand, le dahlia réclame une à deux fertilisations complémentaires durant la belle saison. Choisissez un engrais organique riche en potasse et en magnésium à l’action à la fois rapide et durable.

Après l’apport d’engrais, arrosez copieusement. Pour une bonne floraison jusqu’à  l’automne, les dahlias doivent être régulièrement désherbés manuellement.

Attention ! Si le dahlia est virosé ou nanifié, c’est la bonne période pour l’arracher et l’évacuer du jardin. Les insectes piqueurs transportent les viroses des plantes malades vers le plantes saines. Et n’oubliez pas de bien nettoyer et désinfecter vos outils de taille.

Vous êtes à nouveau en ligne