Jardin. Un jardin beau et bon à la fois

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Quand le potager s'invite au jardin d'ornement, il y a à voir et à manger.

Un jardin beau et bon à la fois, vous allez me dire que cela n’a rien d’extraordinaire. Et pourtant, si !

Le mariage des légumes et des fleurs

Dans un passé encore récent, on cultivait les potagers à l’écart du jardin d’ornement, celui où poussent les arbres et les fleurs. Les légumes et les herbes aromatiques étaient installés plus ou moins loin des espaces à vivre. Mais nos surfaces jardinées étant de plus en plus réduites, aujourd’hui tout se mélange. Ce n’est pas une mode, c’est une tendance de fond.

Cultiver des tomates, par exemple, au milieu d’un massif de fleurs, ce n’est pas un crime de lèse-potager ! Sur un balcon, au pied d’un petit arbre fruitier ou non, peuvent pousser des framboisiers, des radis, du mesclun. L’objectif : joindre l’utile à l’agréable comme l’explique Sylvie Ligny, co-fondatrice de Garden_Lab, le magazine qui explore les jardins de demain :

"En regardant, en redécouvrant toutes ces plantes utilitaires, on peut arriver à composer un jardin coloré, structuré avec des formes, des volumes différents et en faire un espace à vivre tout autant qu'à consommer. Ce n'est pas le rendement ou le volume de la récolte qui importe, c'est la diversité des saveurs et des goûts qui vont pouvoir permettre d'être inventif dans ses recettes d'été, notamment."

Les aromatiques, utiles et décoratives

Tous les fruits et légumes ou presque peuvent se prêter à ce grand mélange. Évidemment, faire pousser des artichauts ou des potirons XXL sur une terrasse, ce n'est pas gagné. Mais dans les petites surfaces, les arbustes à fruits rouges, les fraisiers, les poivrons, les salades, les cornichons peuvent trouver facilement leur place à côté des fleurs ou parmi elles.

Les herbes aromatiques et notamment le thym sont également de bons alliés : "Chez les thyms, la diversité est assez incroyable. À partir du moment où on les plante en masse, ça peut faire un très joli massif de plantes couvre-sols. Ils apportent de la couleur, car le thym fleurit très longtemps, De plus, selon les variétés, le feuillage est plus ou moins vert, argenté, panaché. L'effet décoratif est tout à fait similaire à des plantes qu'on achèterait pour un usage ornemental pur." 

Sylvie Ligny, co-fondatrice de Garden_Lab
Sylvie Ligny, co-fondatrice de Garden_Lab (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)

Oubliez le béton vert !

Un jardin beau et à bon à la fois, c’est enfin troquer le béton vert, le surnom des thuyas, pour des haies gourmandes. Pouvoir cueillir des cornouilles et des noisettes, c’est beaucoup plus sympa que d’avoir à tailler sa haie deux à trois fois par an.   

Merci à Sylvie Ligny. Le n°7 de Garden_Lab consacré au "Jardin comestible" est disponible en librairie et sur internet. 19,90 euros.

Vous êtes à nouveau en ligne