Jardin. Quand et comment semer les engrais verts

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Moutarde, vesce, luzerne, sainfoin, sarrasin... Les engrais verts sont un atout pour votre jardin. 

Engrais vert, c'est un terme générique. Ces deux mots servent à désigner un groupe de plantes très utiles au jardin. On y trouve le sorgho, le trèfle incarnat, la moutarde, le seigle, la phacélie ou la luzerne.

Belles et performantes

Toutes ces plantes se sèment principalement au potager, mais on peut les utiliser dans toutes les parties du jardin. Elles couvrent le sol entre deux cultures et freinent la pousse des herbes indésirables. Elles dopent le sol en azote, cet élément chimique indispensable à la bonne croissance des plantes. Enfin, la plupart offrent de jolies floraisons et attirent les pollinisateurs.

Ces engrais verts ne se sèment pas tous à longueur d’année. Voici à quelle saison les utiliser au jardin avec Daniel Lys, animateur du blog "Humeur de jardinier" : "Le trèfle, c'est une culture de printemps ; on le sème en mars, avril et mai. Le sorgho est une plante extraordinaire pour sa capacité à ameublir les sols ; on le sème entre mai et juin. Le seigle, lui, doit être mis en place en plein été et jusqu'en septembre. Le sarrasin peut être semé au début de l'automne. La moutarde peut aussi être semée à l'automne ; elle restera en place tout l'hiver et vous pourrez la faucher en début de printemps, avant d'installer les cultures au potager."

La phacélie, engrais vert indispensable dans nos jardins. 
La phacélie, engrais vert indispensable dans nos jardins.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Seules ou en mélange ? 

Les engrais verts germent assez vite et recouvrent le sol en quelques semaines. Vous pouvez les semer en mélange. La phacélie, très mellifère et à la belle floraison bleue, s’associe bien avec le sorgho. La phacélie apporte de l’azote ;  le sorgho, lui, a un enracinement extrêmement puissant, vous pouvez compter sur lui pour décompter les sols les plus durs.

Mieux vaut en revanche laisser la moutarde toute seule. Elle prend beaucoup de place et à tendance à étouffer les autres plantes. Mais elle se sème comme tous les engrais verts, à la volée : "Le semis est très simple. Il suffit de ratisser le sol pour que le sol soit bien plat. Puis, on sème à la volée, on redonne un léger petit coup de râteau pour enfouir un peu les graines, et on arrose. Et on laisse faire... Par la suite, s'il fait sec, on arrose comme un semis de fleurs ou de radis".

Pas besoin de les enfouir

Laissez vos engrais verts se développer pendant environ deux mois. Fauchez-les avant qu’ils produisent des graines. Laissez tout sécher sur place comme un paillage. Il n’est pas indispensable de les enfouir. Si toutefois vous souhaitez les enfouir, faites-le avec un croc de jardin dans les 10 premiers centimètres du sol. Plus profond, c’est inutile. 

Daniel Lys est jardinier dans le sud de la France.
Daniel Lys est jardinier dans le sud de la France. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Merci à Daniel Lys, jardinier dans le Gard. Vous pouvez le suivre sur son blog "Humeur de jardinier". Il est également l'auteur de l'ouvrage : Mon jardin au service d'une biodiversité équilibrée (Editions Jouvence Nature). 

Liste des engrais verts 

- Trèfle incarnat (Trifolium incarnatum) : une légumineuse mellifère bien adaptée aux sols légers, plutôt acides. Très riche en azote. Semis mars-avril et septembre. Croissance lente. 

- Phacélie (Phacelia tanacetifolia) : un engrais vert tout-en-un. Attire les pollinisateurs, améliore la structure du sol. Ses racines piègent les polluants. Semis au printemps, puis de juillet à septembre. Croissance rapide.

- Vesce d'hiver et d'été (Vicia sativa) : se sème en tout type de sol. Bien adaptée aux terres argileuses. N'aime pas trop la sécheresse. Très efficace contre le lessivage des sols. Semis de mars à mai, et septembre. Croissance rapide.

- Seigle (Secale cereale) : il aime les sols difficiles, lourds et les couvre, empêchant les adventices de se développer comme elles l'entendent. Supporte le gel. Semis de août à octobre. 

- Moutarde blanche (Sinapis alba) : adaptée à tous les sols. Attention, il ne faut pas la planter après une culture de chou car les deux appartiennent à la même famille. Semis en août-septembre. Croissance ultra rapide, mellifère, sensible au gel.

- Féverole (Vicia faba) : très rustique. Elle passe l'hiver sans souci. Bien adaptée aux terrains lourds. Semis août-sept et mars-mai. Croissance rapide. En revanche, peu couvrante. 

- Sarrasin (Fagopyrum esculentum) : idéal pour les sols pauvres et secs. Semis d'avril à juillet. Il aére les sols en profondeur. Gélif. 

- Lupin jaune (Lupinus luteus) : fixe l'azote, apporte de l'humus et du phosphore. Déteste les sols calcaires. Semis d'avril à juillet. Croissance : 2 à 3 mois. 

- Luzerne (Medicago sativa) : semis au printemps ou à l'automne. Adaptée aux sols pas trop acides. Croissance rapide. Supporte le gel. Une vraie barrière aux mauvaises herbes !

Vous êtes à nouveau en ligne