Jardin. Le plantain, plante médicinale, comestible mais envahissante

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

On connait tous le plantain, sans le savoir. Une herbe folle qui pousse sur les bords de nos chemins et qui peut aussi se consommer et nous guérir de nombreux maux...

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Une auditrice, qui signe Minouche, m'écrit de La Ferté-Saint-Aubin dans le Loiret.
"Mes rosiers, le gazon, et même les allées sont envahis par le plantain. Comment limiter son développement sans utiliser d'herbicide ?"

Une herbe folle à regarder de plus près

Minouche, connu aussi sou le nom de "queue de chat", le plantain abonde dans les champs au bord des chemins et dans les jardins peu souvent sarclés.
Il est même parfois envahissant dans les allées et circulations, même pavées ou goudronnées. 

Le plantain aime les terrains calcaires

Le plantain graine aussi abondamment. On devra éviter sa floraison et sa fructification en tondant régulièrement le gazon et en binant souvent les allées et les massifs.
Sachez que le plantain ne supporte pas le vinaigre blanc mais évitez l'utilisation excessive de cette alternative aux herbicides. 

Il se consomme en salade et en infusion

Il faut cependant savoir que les jeunes feuilles de plantain peuvent se consommer en salade. Il existe une vingtaine d'espèces de plantain en France, toutes comestibles. Cependant, certaines variétés sont coriaces et trop amères, donc immangeables. 

L'espèce de plantain dite "corne de cerf" est cultivée par les maraichers bios. Elle entre dans la composition d'excellentes salades composées et de mesclun. Le plantain a été souvent employé, également dans la pharmacopée traditionnelle. 

En infusion : pour calmer les allergies aux pollens, contre le rhume des foins et pour le traitement de la toux. Des compresses trempées dans une décoction de plantain apaisent les yeux irrités par la conjonctivite. 

Un dernier conseil : binez et sarclez vos rosiers avant de couvrir le sol d'un paillage, d'au moins 10 cm de hauteur, afin d'empêcher le développement de cette plante, malheureusement encore considérée comme une mauvaise herbe alors qu'elle a de nombreuses utilisations gastronomiques et pharmaceutiques. 

Un guide pratique pour jardiner en utilisant l\'urine comme engrais naturel
Un guide pratique pour jardiner en utilisant l'urine comme engrais naturel (Editions Terran)

Pour les jardiniers "décroissants" adeptes du recyclage et des toilettes sèches, vient de paraître aux éditions TERRAN :
L'urine, de l'or liquide au jardin de Renaud de Looze
Cet ouvrage révèle pour la première fois l'urine comme engrais naturel et permet d'éviter de coûteux traitements de l'eau. 12 euros dans toutes les librairies. 

Vous êtes à nouveau en ligne