Jardin. Le Domaine des Collettes, le jardin d'Aline et Auguste Renoir

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

À Cagnes-sur-Mer, cette propriété, sa vigne et ses oliviers furent sauvés par Auguste Renoir et son épouse, Aline. 

Le Domaine des Collettes à Cagnes-sur-Mer, dans les Alpes Maritimes, abrite le musée Auguste Renoir. C’est ici, au milieu des oliviers, que le peintre aux 4000 tableaux vécut les dernières années de sa vie.

Sauvegarder le patrimoine

Dès la fin du XIXème siècle, Renoir passe l’hiver sur la Côte-d’Azur. Il en aime la lumière particulière, et le climat lui est conseillé pour soulager la polyarthrite rhumatoïde qui le fait horriblement souffrir et lui déforme les mains.

Amoureux de la nature, Renoir apprend, en 1903, qu’un promoteur veut mettre la main sur les Collettes et détruire ce site où poussent des oliviers pluricentenaires. Il achète le domaine, s’y installe avec Aline, l’un de ses modèles devenue son épouse, et leurs trois enfants, Pierre, Jean et Claude.

Émeric Pinkowicz, conservateur du Musée Renoir, à Cagnes-sur-Mer. 
Émeric Pinkowicz, conservateur du Musée Renoir, à Cagnes-sur-Mer.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Le peintre investit pour ne pas voir disparaître un tel patrimoine végétal, explique Émeric Pinkowicz, conservateur du Musée Renoir : "Auguste Renoir a été séduit par le caractère agricole du site, son authenticité, la présence des oliviers. C'était une ferme et on pouvait y vivre en famille. La légende raconte que les oliviers ont été plantés par les soldats de François 1er. Cette légende est belle, pourquoi ne pas la croire ? Il est vrai que ces oliviers sont particulièrement beaux, avec leurs troncs très noueux, travaillés par le temps."

 

Plaque apposée sur l\'un des murs de l\'habitation des Renoir.
Plaque apposée sur l'un des murs de l'habitation des Renoir. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Maison de famille

La maison de style néo-provençal du Domaine des Collettes est construite en 1908 sur les voeux d’Aline Renoir. Grande, elle est parfaite pour les trois enfants du couple, les peintres, les amis qui viennent visiter le maître. Renoir peint dans ses trois ateliers. Le premier se trouve au nord de la maison, le deuxième bénéficie d'une triple exposition, le troisième est en plein air.

Aline au cœur de paysanne

Aline, l'épouse d'Auguste, est originaire de la campagne champenoise. Elle gère l'exploitation. Grâce à elle, la famille se nourrie presque exclusivement des produits cultivés au Domaine. Elle s’occupe du jardin d’ornement, de la vigne, du potager, de l’oliveraie et de ses orangers, des bigaradiers.

"Jean Renoir, son fils cinéaste, disait toujours qu'Aline avait un cœur de paysanne. Elle aimait organiser la vie, travailler la terre, les oliviers. Elle aimait aussi beaucoup ses bigaradiers, ces oranges amères dont on peut faire des confitures. Les bigaradiers sont toujours là, devant la maison pour leur esthétisme mais pas seulement. Ils fleurissent au mois d'avril, et leur parfum embaume alors tout le Domaine..."

Aux Collettes, Auguste Renoir s\'est lancé dans la sculpture. 
Aux Collettes, Auguste Renoir s'est lancé dans la sculpture.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Bon à savoir

- Aux Collettes, Auguste Renoir a peint de très nombreuses œuvres où l'on peut reconnaître Gabrielle Renard, nourrice de Jean, qui deviendra l'un de ses modèles favoris. Il y a peint également sa série "Les Baigneuses", des nus, et évidemment des paysages inspirés par la lumière de la Provence.

- Le musée Renoir est ouvert toute l'année. Nouveauté : l'atelier en plein air de Renoir a été reconstruit à l'identique. Pour les infos pratiques, c'est ici !

Vous êtes à nouveau en ligne