Jardin : incroyable diversité des plantes annuelles

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le maître jardinier de France Info, Claude Bureaux, vous présente les caractéristiques des plantes annuelles.

Après les "Saints de glace", c’est le moment de songer à planter les annuelles à floraisons estivales. Une plante annuelle est une plante qui dans le courant d’une année, germe, fleurit, porte le fruit, graine et meurt. Elle n’a ainsi qu’un seul cycle végétatif sans période de repos.

 

En règle générale, les jardiniers achètent les plantes en jeune plants, en mini-mottes, en godet ou en potées fleuries parfois ils les sèment sous abris en février-mars. Mais des semis en place peuvent être directement réalisés au printemps au jardin avec ou sans repiquage ultérieur.

L’avantage des plantes annuelles : une floraison abondante et assurée. Elles sont encore les plus utilisées pour fleurir les massifs des parcs et jardins publics. Ainsi que les fenêtres et balcons. Les inconvénients : ces plantes exigent un entretien régulier. Elles sont en général gourmandes en eau et en engrais.

 Créer une diversité végétale

Beaucoup d’entre-elles nécessitent des traitements phytosanitaires indispensables à leur bon développement. On peut citer les agératums, les amarantes et célosies, les impatiens et balsamines, les bégonias, les cléomes, les cosmos, l’œillet et la rose d’Inde, les pétunias, le souci, le lin annuel, les pois de senteur, les reines Marguerites, les auges rouges ou bleues, les zinnias et les tournesols ou soleils annuels.

En jardinière comme en jardin, il faut créer une réelle diversité végétale, afin d’éliminer le développement des maladies et de insectes ravageurs. De plus, la diversité est favorable à la présence des abeilles et des insectes utiles.

Il faut cependant savoir qu’un nombre important de plantes utilisées pour leur floraison estivale ne sont pas des annuelles. Mais des bisannuelles ou des vivaces d’origine souvent tropicale, issues de boutures comme : les dahlias, le scannas ou balisier, les fuchsias, ainsi que les héliotropes, les lantanas, les calcéolaires rugueux, les glaïeuls, les gaillardes ou les diverses verveines.

 

Alors à vos plantoirs et bon courage ! Et surtout, n’oubliez pas de bien arroser après plantations.

Cette année, les journées « des plantes de courson » se tiennent à Chantilly dans L’Oise. Le domaine recevra de nombreux pépiniéristes, horticulteurs, paysagistes et collectionneurs de plantes rares de France et d’Europe.

 

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne