Jardin. Curieuses et ravageuses cochenilles

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Ce sont de petits insectes ravageurs munis d'une carapace. Claude Bureaux nous parle des cochenilles et nous fait découvrir un nouveau parc dans les Yvelines, le Parc du Peuple de l'herbe.

 Angela qui habite Eaubonne dans le Val-d'Oise m’écrit : "Avez-vous une solution bio pour se débarrasser des cochenilles ?"

Il existe des dizaines d'espèces de cochenilles

Les cochenilles sont de curieux insectes présents sous tous les climats et toutes les latitudes. Vous trouverez donc des cochenilles de "chez nous" dans la nature, dans votre jardin, et des cochenilles "tropicales" sur les plantes dites d'intérieur.

Ces cousines des pucerons se protègent à l'aide d'un bouclier, d'une carapace ou d'un amas cotonneux. Elles détournent la sève des plantes, dont elles se nourrissent, et elles peuvent transmettre des virus. Leur miellat constitue un lieu très favorable au développement de champignons parasites et des maladies.

Les jardiniers bios combattent avec efficacité les cochenilles

Ils utilisent des décoctions à base de savon noir, d'alcool ménager, d’huile de colza et d'une infusion de nicotine, réalisée avec du tabac. 30 g de tabac à faire bouillir 30 minutes dans 1 l d'eau. Filtrez après refroidissement. Cette préparation peut être utilisée au jardin (pulvérisée ou étalée à l'aide d'un pinceau) sur les cochenilles. Sur les plantes d’appartement, utilisez un coton-tige.

Dans le cadre de la lutte biologique contre les cochenilles farineuses, il faut savoir que les larves de coccinelle ou la présence d'une guêpe nommé leptomastix, qui pond dans le corps de la cochenille, s’avèrent de précieux auxiliaires du jardinier. La cochenille à bouclier du pommier, pond à l'automne et meurt en laissant sa carapace pour abriter la ponte pendant l'hiver. À ce moment-là, un brossage des rameaux est efficace.

Un nouvel écrin dédié à la biodiversité et aux insectes

Il vient de voir le jour. Le Parc du Peuple de l'herbe de Carrières-sous-Poissy dans les Yvelines est ouvert au grand public depuis le 24 juin. 
Conçu comme un lieu de découverte, de promenades et de loisirs, le plus grand parc naturel des Yvelines, 113 ha, accueillera la Maison des Insectes, un espace atypique permettant de mieux comprendre l'univers fascinant de ces auxiliaires des jardiniers, parfois ravageurs de nos cultures.

Expositions ludo-pédagogiques, ateliers, vivarium permettent aux visiteurs de mieux connaître et de mettre à mal les idées reçues.
Pour vous y rendre : RER et bus accès et stationnement gratuit.

Pour tous renseignements complémentaires, cliquez ici. 

Vous êtes à nouveau en ligne