Jardin. Comment réaliser un petit ou un grand jardin sec

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Mariage du végétal et du minéral, le jardin sec permet de s'adapter aux changements climatiques. 

Un jardin sec peut être réalisé dans un petit comme dans un grand jardin. Les jardiniers sont de plus en plus nombreux à en créer pour s’adapter aux changements climatiques : plus de chaleur, plus d’épisodes de sécheresse comme le printemps que nous venons de connaître.

Une adaptation aux changements climatiques

La nécessité, on pourrait même parler d’obligation, c’est de préserver au maximum notre or bleu. L’eau se fait rare et précieuse en toutes régions, et généralement elle coûte cher. La création d’un jardin sec répond à ce souci de préservation de l’eau sans pour autant se priver du plaisir des fleurs.

Dans son jardin du Berry, Marie Marcat s’est lancée dans l’aventure : "Cela fait plusieurs étés que le thermomètre monte jusqu'à 35°C, et qu'il ne pleut vraiment pas beaucoup. J’ai voulu m’essayer au jardin sec dans un coin du jardin légèrement en pente, donc naturellement drainant, et un peu sableux. J’y vais doucement, gentiment, mais dans la mesure où nos étés sont de plus en plus chauds, il va falloir que nous nous adaptions et que nous adaptions nos jardins. On ne peut plus faire autrement."

Marie Marcat, jardinière passionnée. 
Marie Marcat, jardinière passionnée.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Comment réaliser un jardin sec

Il faut commencer par décaisser un petit peu. Décaisser, cela signifie, dans ce type de jardin, enlever 3 à 5 cm de la terre en surface, et de gratouiller un peu le sol mis à nu pour l’aérer.  Puis, remplacez la terre par des cailloux ou du gros gravier. Évitez le blanc qui, en plein soleil, fait très mal aux yeux.

Cette couche de gravier servira à la fois de matériau drainant, et elle empêchera les herbes indésirables de pulluler. Vous pourrez alors passer à la phase plantation et là, le choix est large. Il existe toute une gamme de plantes à feuillage gris qui résistent à la chaleur et à la sécheresse.

Jardin sec en automne... Sec ne veut pas dire sans plantes ! (Jardin de Maurice Laurent, dans le Rhône). 
Jardin sec en automne... Sec ne veut pas dire sans plantes ! (Jardin de Maurice Laurent, dans le Rhône).  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Installer les bonnes plantes 

Voici quelques plantes recommandées par Marie Marcat : "L'hélichrysum, la fameuse plante - curry, à la floraison jaune, au feuillage à forte odeur d'épice, est parfait pour un jardin sec. On peut facilement le former en boule comme la santoline, qui offre également une magnifique petite floraison jaune.Taillez ces deux plantes après la floraison pour leur garder un port bien compact. Vous pouvez également planter des lavandes. Elles accompagnent très bien les jardins secs. Taillez-les, elles aussi, après la floraison pour conserver un effet coussin."

Je complète cette petite liste avec le stachys, qu’on appelle communément oreilles d’ours. C’est une plante au feuillage à la texture velours. Impossible de passer à côté sans avoir envie de la caresser...      

Merci à Marie Marcat. Le jardin de Marie, Chemin de l'avoinerie, 18250 Neuilly-en-Sancerre. Le jardin, labellisé remarquable, est ouvert (jusqu'au 20 octobre 2020), tous les jours de 14 h 40 à 18 h 30.  



Vous êtes à nouveau en ligne