Jardin. Comment faire des boutures d'hortensia

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Des fleurs, des arbustes pour zéro euro ? C'est possible grâce aux boutures !

Les boutures sont très faciles à réaliser. Elles ne coûtent pas un sou, permettent de fleurir son jardin ou de faire des cadeaux aux voisins et aux copains.

En juillet et en août, vous pouvez bouturer de très nombreux arbustes comme les camélias, les cistes, les fuchsias, les houx, les lauriers-roses, le romarin.

Le b.a.-ba de la bouture

Si vous débutez, faites-vous la main sur les hortensias. Ils ont bon caractère, et vous ne devriez pas être déçu(e). Pour bouturer un hortensia, il vous faut un sécateur propre et bien affûté, des godets en plastique ou des petits pots en terre cuite, des billes d’argile, du terreau.

Pour commencer, vous allez prélever avec le sécateur l’extrémité de plusieurs tiges d’hortensia qui n’ont pas donné de fleurs. 15 cm de long suffisent pour faire une bouture.

Puis, préparez les boutures en coupant au sécateur au-dessous d’un nœud (c’est l’endroit d’où partent les feuilles). Ensuite, enlevez les feuilles en bas de la bouture et occupez-vous aussi des feuilles du haut, comme Laurent Vieira, qui jardine au Mas des Béalières, en Isère : 

"Avec le sécateur, réduisez la surface des feuilles de moitié. Je laisse toujours une partie des feuilles, cela me permet de savoir ce qu'il y a dans le pot ! Quand on fait 50 boutures et qu'on néglige de mettre une étiquette, c'est la galère !"

Les feuilles supérieures de la bouture doivent être réduites de moitié.
Les feuilles supérieures de la bouture doivent être réduites de moitié. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Faut-il utiliser de l'hormone de bouturage ?

Réduire la surface des feuilles de moitié permet aussi de limiter l’évaporation par le feuillage et d’aider à l’enracinement de la bouture.

Vous pouvez utiliser de l’hormone de bouturage pour aider à l’enracinement. C’est une poudre blanche dans laquelle on trempe la partie basse de la bouture, avant d'éliminer l’excèdent d’une pichenette. Mais cette poudre n’a rien d’obligatoire : 

"Je ne l’ai jamais sous la main, et pour moi ça marche bien sans en mettre !"

N'oubliez pas d'arroser !

Avec un crayon, faites un ou plusieurs trous selon la taille du pot utilisé, et enfoncez les boutures dans le terreau. Laurent Vieira vous conseille de ne pas lésiner sur l'arrosage :

"Il faut arroser tout de suite pour tasser le terreau, et pour permettre aux boutures de prendre plus facilement. J’arrose abondamment après la plantation. Par la suite, quand il fait chaud, il faut arroser les boutures tous les deux ou trois jours. En revanche, réduisez l'arrosage en hiver."

Laurent Vieira et Sylvain Brunet-Manquat, les jardiniers passionnés du Mas des Béalières, en Isère.
Laurent Vieira et Sylvain Brunet-Manquat, les jardiniers passionnés du Mas des Béalières, en Isère. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Un peu de patience... 

Placez le ou les pots à l’ombre. Si vous les installez en plein soleil, vos boutures n’ont aucune chance de survie.

Au printemps prochain, vous verrez apparaître des petites pousses. Rempotez alors chaque bouture dans un pot plus grand, et attendez encore quelques mois pour installer le nouvel hortensia à sa place définitive.

Profitez des vacances pour montrer à vos enfants ou petits enfants comment faire des boutures. Ils seront très fiers d’avoir donné naissance à de nouvelles plantes. 

Vous êtes à nouveau en ligne