Jardin. Comment cultiver l'agave en pleine terre ou en pot ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Contrairement à une idée reçue, tous les agaves ne sont pas épineux. En choisissant les bonnes espèces, on peut les planter soit au jardin, soit en pot sur les terrasses et les balcons. 

Les agaves ne sont pas réservés aux seuls jardins méditerranéens. Ces plantes résistent bien à la sécheresse, souci numéro un des jardiniers aujourd’hui.

Du soleil et un sol bien drainé

En choisissant les bonnes espèces, on peut en profiter dans toutes les régions. Certaines vont supporter des températures négatives à condition de les planter comme il faut.

Les conseils de Jordi Tura, de la pépinière Atelier du Végétal, à Bergerac, en Dordogne: "C'est une plante qui adore le soleil. Elle peut supporter un petit peu d'ombre dans la journée mais doit passer la majeure partie de la journée au soleil. Il lui faut un sol très bien drainé, sec ; il ne faut pas lésiner sur le drainage. C'est le secret de sa longévité et de sa rusticité.

Si le substrat est bien drainé, un agave supportera un bon coup de gelée (jusqu'à - 6°C / - 8°C). Si le sol n'est pas assez drainé, s'il conserve trop d'humidité, l'agave peut rendre l'âme avec un gel de quelques jours à - 3°C."

Amélie et Jordi Tura produisent leurs plantes vivaces à Bergerac, en Dordogne. 
Amélie et Jordi Tura produisent leurs plantes vivaces à Bergerac, en Dordogne.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Tout doux sur l'arrosage

Entourez le pied de la plante de gravier ou de cailloux pour encore mieux la protéger du froid ou de l’humidité, puis oubliez votre agave. Cette plante vivra bien toute seule grâce à ses feuilles charnues qui lui permettent de stocker l’eau dont elle a besoin.

Si en revanche, vous plantez en pot, il faudra penser à l’arroser de temps à autre.

Agave dans les Jardins de Pellinec, en Bretagne. 
Agave dans les Jardins de Pellinec, en Bretagne.  (ISABELLE MORAND / DIDIER HIRSCH / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Une mort, une naissance

L’agave pousse plus ou moins lentement, et prend son temps pour fleurir (souvent plus d’une dizaine d’années). L’inflorescence part alors du cœur de la plante, et elle peut atteindre... plusieurs mètres de haut.

Cette floraison lui demande tellement d’énergie que la plante en meurt. Mais elle a pris soin de préparer sa succession : "L'agave prépare sa floraison, et sa disparition. Elle produit de très nombreuses graines, mais également des rejets. Un rejet, c'est un morceau de racine souterrain qui part en balade pour former une nouvelle plante plus loin. À son pied, l'agave peut aussi produire ce que l'on appelle des œilletons. Ils sont collés à la souche-mère ; ils peuvent être prélevés et replantés."

Un peu de sirop ? 

Le feuillage des agaves botaniques est bleu, gris bleu, vert foncé, vert tendre, blanc argenté. La plante peut être épineuse, ou pas.

Au Mexique, l’agave bleu est utilisé pour la fabrication du mezcal, de la tequila mais également d'un sirop. Il peut remplacer le sucre ou le miel. Vous en trouverez facilement en magasin. 

Vous êtes à nouveau en ligne