Jardin. Comment choisir un rosier très parfumé

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Notes de tête, notes de cœur, notes de fond... Le parfum est l'âme des roses. 

L’hiver est la meilleure saison pour planter les rosiers, hors période de gel évidemment. Le parfum des fleurs est un critère de choix. Des roses très parfumées, on en trouve dans toutes les catégories de rosiers mais les rosiers à grosses fleurs sont souvent les plus généreux.

La pyramide olfactive

Selon des analyses chimiques, certaines variétés de roses abritent jusqu’à 150 notes olfactives ! Autant dire que le parfum d’une rose peut être bien plus complexe que le paysage olfactif d’un vin. Mais on peut choisir une rose comme on se décide pour un vin, en consultant une pyramide olfactive qui comporte des parfums de tête, de cœur et de fond.

Arnaud Delbard, directeur des pépinières Georges Delbard :

"Les parfums de tête sont des notes olfactives très fugaces. On y trouve des fleurs et surtout des senteurs d'agrumes. Les notes de cœur, ce sont plutôt des senteurs vertes ou florales. Enfin, les notes de fond, le sillage, signent la personnalité du parfum. On y trouve des notes de patchouli ou de sous-bois. Si l'on souhaite un parfum léger, il faut chercher des notes de tête. Si l'on veut un parfum plus structuré, il faut choisir des notes de tête et des notes de cœur. Et pour un parfum durable, il faut orienter le choix vers les notes de tête, de cœur et de fond." 

Arnaud Delbard, directeur des Pépinières et Roseraies Delbard.
Arnaud Delbard, directeur des Pépinières et Roseraies Delbard. (ISABELLE MORAND / DELBARD / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Une naissance complexe

Le parfum est un des grands axes de recherche des créateurs de roses avec la résistance aux maladies et la capacité à refleurir généreusement et longtemps. La naissance d’une nouvelle variété de rosier, ou d’une toute autre plante d’ailleurs, peut prendre des années.

Dans les pépinières, on sélectionne, on croise, on pollinise, on observe. Chaque création est une aventure.

Arnaud Delbard : "On regarde les parents, les grands-parents, les arrières-grands parents, éventuellement les cousins, et à partir de là, on essaye de se projeter. Si je marie telle rose parfumée avec telle autre, il y a de fortes chances d'obtenir une nouvelle variété très parfumée. Le souci, c'est que la réussite n'est pas garantie. C'est comme dans la vie. Des parents blonds n'ont pas forcément des enfants blonds !" 

Rosier \'France Info\'.
Rosier 'France Info'. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Le rosier 'France Info'

Si vous aimez les roses parfumées, vous pouvez planter le rosier ‘France Info’ aux fleurs jaunes, très parfumées. Note de tête : mandarine, bergamote et menthe. Note de cœur : cassis et mangue. Note de fond : cannelle et patchouli. 

Merci à Arnaud Delbard, directeur des Pépinières et Roseraies Georges Delbard. 

Thierry Marx a désormais son rosier !

Rosier \'Thierry Marx\' (création Pépinières Delbard)
Rosier 'Thierry Marx' (création Pépinières Delbard) (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Le chef doublement étoilé, que vous écoutez chaque week-end sur franceinfo, dans la chronique L'histoire à la carte avec Bernard Thomasson, a désormais un rosier à son nom.

Ce rosier offre des superbes fleurs qui comptent environ une centaine de pétales. Le parfum est vif, léger et frais. Sa pyramide olfactive ? Note de tête : agrume. Note de cœur : rose. Note de fond très légère de sous-bois. 

Vous êtes à nouveau en ligne