Jardin. Aménagement d'un balcon ou d'une terrasse, quelles précautions prendre

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

À savoir avant d'aménager votre jardin sur terrasse ou balcon. Quelques règles et contraintes à respecter.

Aménager ou faire aménager sa terrasse ou son balcon dans un immeuble, en ville, en copropriété, nécessite quelques précautions. Si vous voulez installer des arbustes, des plantes vivaces ou conduire une grimpante le long d’un mur privatif, personne ne peut vous en empêcher, vous êtes chez vous  !

Un garde-corps à la bonne hauteur

En revanche, il existe une liste de contraintes. Il est, par exemple, formellement interdit d’accrocher des jardinières vers l’extérieur. Même si elles sont bien attachées, il y a toujours une possibilité de chute et donc une mise en danger de la vie d’autrui. Vous serez responsable en cas d’accident.

Autre impératif : la hauteur du garde-corps, surtout si vous avez des enfants évidemment. Les explications du paysagiste Pierre-Alexandre Risser :

"Le garde-corps doit être à 1 m au-dessus du sol sur lequel on marche. Si on installe un caillebotis en bois, le garde-corps se retrouve à 90 cm, ce n'est pas suffisant. La bonne idée, c'est d'utiliser des pots un peu étroits, de 20 à 30 cm de large, mais qui mesurent 60 à 70 cm de haut. Des bacs de 30 cm peuvent servir de marche-pied aux enfants qui se retrouvent alors trop près du garde-corps. Avec des pots de 60 à 70 cm de haut, plus de problème de marche-pied."

Le paysagiste Pierre-Alexandre Risser. 
Le paysagiste Pierre-Alexandre Risser.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)

Histoires d'eaux

D’autres points importants sont à prendre en compte. Vérifiez l’existence ou le bon fonctionnement du système d’évacuation des eaux de pluie ou d’arrosage. Sinon, cela risque de mal se passer avec vos voisins du dessous ou lors de la prochaine assemblée des copropriétaires.

Il faut également respecter les contraintes de poids imposées par la structure. Généralement, ça tourne autour de 250 kg par m2. Le poids des pots a relativement peu d’importance contrairement au poids de l’eau :

"On peut utiliser des terreaux qui, en matière sèche, vont peser 500 kg au m3 mais qui, une fois humides vont peser 1 tonne au m3. Donc, 10 cm de terreau équivaudront à 100 kg au m2. Il existe d'autres terreaux beaucoup plus lourds en matière sèche, 700 kg au m3 et qui, mouillés, pèseront environ le même poids car on y trouve beaucoup de pouzzolane ou des matériaux qui drainent et stockent moins d'eau. Le choix du terreau est donc important. Il doit retenir l'eau, mais ne pas en être gorgé non plus, car c'est l'eau qui pèse dans le substrat. Si vous avez envie d'un gros pot, rusez ! Remplissez la moitié de polystyrène, ajoutez du tissu étanche et remplissez l'autre moitié de terreau." 

Pas de corvée d'arrosage

Enfin, pensez à installer un arrosage automatique. Cela vous évitera d’arroser tous les jours, voire deux fois par jour en été. Vous pourrez vous absenter sans penser à vos plantes... et sans embêter les voisins.

Merci à Pierre-Alexandre Risser, Horticulture et Jardins, spécialiste de l'aménagement des terrasses et des balcons. 

Vous êtes à nouveau en ligne