Des choux de Bruxelles pour donner de la vie à son jardin

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Ludivine ne bénéficie pas des mêmes résultats pour des semis de choux de Bruxelles entre ses deux jardins. C'est l'occasion de chercher les bonnes variétés et d'embellir son jardin en période hivernale.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ludivine à Louveciennes dans les Yvelines explique qu'elle a "semé des choux de Bruxelles en avril ". Mais, "ils ne produisent pas beaucoup de petites pommes rondes et poussent en feuilles" . Elle demande donc "pourquoi les mêmes jeunes plants plantés dans l'Aube sont, eux, très productifs" ?

Les jeunes plants plantés en île de France s'étiolent et doivent souffrir d'un excès d'azote. Cet excès d'azote a peut-être pour origine une terre trop humifère et acide ou est victime d'un excès de compost familial. Il faut rééquilibrer le sol cet hiver par un apport de "terre franche" et faire un amendement calcaire (avec de la chaux par exemple).

Avant la plantation, il est recommandé d'enfouir un "engrais de fond" à base de potasse organique et de phosphate naturel. A l'automne, il faut enfouir à la griffe un engrais naturel en granulé (comme le patenkali).

Certaines sont plus hâtives que d'autres. Les récoltes pouvant se faire de fin août à la fin janvier de l'année suivante.

Il existe de multiples solutions pour apporter de petites touches colorées, donner du style et du charme en sélectionnant des plantes décoratives afin de les associer aux plantes potagères.

Un ouvrage récent devrait vous aider à réaliser l'association des plantes à feuillage persistant, des bulbes, des arbustes à baies, des fleurs résistantes au froid, des plantes aromatiques et des légumes. Il s'agit d'Un Jardin en hiver d'Emma Hardy paru aux éditions Larousse. 

Vous êtes à nouveau en ligne