Arbres fruitiers, moustiques et la belle chaîne des cœurs

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Profitez du redoux pour semer les salades de printemps, les cressons Alénois et semez à chaud (20°) vos tomates que vous planterez au jardin après les "Saints de glace". C'est aussi le moment de bouturer les jasmins étoilés et multiplier les pieds d'artichauts par œilletonnage.

Les questions maintenant des
auditeurs

Jean Claude : il est originaire d'Alsace et il aimerait bien faire pousser des cerises et des
mirabelles dans l'Aude où il a déménagé. Problème! Malgré son terrain
ensoleillé, ses arbres fruitiers meurent après la plantation.

CB : Le vent de mer et l'ensoleillement desséchant de l'Aude ne sont pas favorables à un bon développement de cerisiers en verger. Mais, dans un endroit bien abrité du vent et dans un sol profond et frais, un peu argileux et bien amendé en compost, vous pourrez tenter la plantation d'un merisier ou d'un griottier.

En règle générale, les pépiniéristes locaux proposent des arbres fruitiers acclimatés. Allez donc les voir !

Sophie a la chance
d'avoir une maison à 200m des grèves de la baie du Mont-Saint-Michel. Mais
l'été dernier, elle n'a pas pu profiter de son petit jardin le soir, car il
était envahi par les moustiques.

CB : une marre naturelle ou un bassin bien aménagé permet de limiter la prolifération des moustiques en les attirant. Et vous pouvez compter sur de précieux auxiliaires naturels : grenouilles, salamandres, chauve-souris, hirondelles et libellules. Autre recommandation : pyrèthres, géraniums des jardins, citronnelle, tanaisie ou tomates sont recommandés.

Enfin, sachez que les moustiques selon certaines études, s'adapteraient aux insecticides.

Marie-Ange à Courcy dans la
Manche a sur la fenêtre de sa salle de bain une magnifique potée de Chaîne des
cœurs. Mais elle devient envahissante.

CB : la chaîne des
cœurs est une belle plante, naturellement rampante, du plus bel effet en suspension. Plante grasse dont la souche est un tubercule. Cette plante aime la lumière, les arrosages réguliers mais peu abondants. La traditionnelle division de souche n'est absolument pas recommandée, la multiplication de cette plante s'effectue à partir de bulbilles qui se forment sur les tiges ou par boutures. Les boutures de tige se font à chaud, à l'étouffé fin mars, début avril. Attention à l'excès d'humidité.

Le meilleur milieu de culture sera du terreau de feuilles associé à du sable grossier pour assurer le drainage. Le rempotage doit se faire au printemps dans un terreau léger.

Vous êtes à nouveau en ligne