Auto-école sociale: le permis pour l'emploi

A l’occasion du concours « Des femmes pour le développement durable ». Une des lauréates Sybille Jacob a fondé dans la Creuse la première auto-école sociale pour les personnes à la recherche d’emploi. Un moyen peu onéreux de passer son permis.

Le permis de conduite, sésame indispensable pour plus d’indépendance et de mobilité. Un passeport précieux qui reste hors de porter pour certains candidats.

Parce que trop cher, épreuve trop difficile voir pas du tout adaptée selon les cas.

Et pourtant l’équation est vite faite : pas de permis, pas de voiture. Pas de voiture, peu de chance de trouver un emploi.

L’année dernière dans la Creuse une auto école pas comme les autres a ouvert ses portes.

Pas comme les autres puisqu’elle a décidé de mettre en avant l’écoute, l’accompagnement, le social, une pédagogie différente.

Une initiative développée par une femme, Sybille Jacob, qui connaît tout du monde de la conduite. L’ancienne monitrice est aujourd’hui la fondatrice de « l’auto école 23 pour tous ».

Et dans la Creuse ce sont les femmes qui sont les premières clientes, les premières avoir besoin du fameux papier rose pour trouver du travail…

Vous êtes à nouveau en ligne