Comment la photo a construit le mythe Mandela

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Son visage s'est imposé à la Une de la presse du monde entier. De Nelson Mandela le poing levé à sa cellule de Robben Island, les photos ont participé à la création du mythe.

Mandela le poing levé, à sa sortie de prison le 11 février 1990. L'image est l'une des plus célèbres du XXème siècle. "C'est la force de la photographie, elle permet de résumer en une image une vie de combat" estime Dimitri Beck, rédacteur en chef de la revue Polka Magazine, consacrée au photojournalisme. "A ce moment-là, toutes les télés suivaient en direct la sortie de prison. Cette image reste dans les mémoires. A ce moment-là, on redécouvre Mandela après 27 ans de prison : le jeune combattant est devenu un vieux monsieur, mais la lutte continue."

*"Après la prison, il apparaît toujours en costume"

Nelson Mandela avait d'ailleurs très bien compris la force de l'image. Après la prison, avant même d'être président, "il apparaît en public en costume, en stature d'homme d'Etat. Il fait oublier le Mandela révolutionnaire" assure Dimitri Beck. En 1995, quand l'Afrique du Sud dispute la finale de la Coupe du monde de rugby, Mandela apparaît dans le stade vêtu du maillot jaune et or des Springboks. "Porter le maillot d'une équipe blanche, c'est dire mieux qu'avec un discours : on peut se réunir, soyons une nation."

Le replay

De nombreuses chaînes ont bousculé leur programmation pour rendre hommage au dirigeant sud-africain. A voir ou à revoir ce week-end : "Nelson Mandela, le réconciliateur" , un documentaire d'archives disponible toute la semaine sur le site d'Arte, "Music for Mandela" qui évoque la place de la musique dans la vie et la lutte du chef d'Etat (à revoir sur le site de France Ô) et "Invictus" le film de Clint Eastwood avec Morgan Freeman diffusé ce dimanche soir sur France 2.

Vous êtes à nouveau en ligne