Chaunu, un dessinateur de presse en campagne

Comment les dessinateurs de presse suivent-ils la campagne électorale ? Quels sont les thèmes qui retiennent leur attention ? A l'occasion de la manifestation "Cartooning for Peace" qui se tient ce week-end à Caen, notre invité Chaunu raconte comment naissent les dessins qu'il crée chaque jour pour Ouest-France.

L'inspiration de Chaunu ? "La radio" . "En écoutant la radio, il y a énormément d'esquisses qui me viennent" indique le dessinateur normand. "Notre métier n'est pas d'informer le lecteur, mais d'établir une complicité avec lui. S'il ne reconnaît Sarkozy ou ne comprend pas le sujet du dessin, on tombe à côté".

Le dessinateur de Ouest-France porte un regard assez dur sur la campagne actuelle, qu'il juge "sans idées" . Mais il admet avoir énormément de plaisir à dessiner Jean-Luc Mélenchon : "comme il parle toujours de la Bastille, je le croque en sans-culotte. Sarkozy dans les habits de De Gaulle, Hollande cherchant à imiter Mitterrand : l'histoire est une mine d'inspiration inépuisable pour le dessinateur" .

"On me dit que je dessine Sarkozy trop petit, et que je suis donc de gauche !"

En cette période électorale, les réactions des lecteurs sont particulièrement nombreuses : "on me dit que je dessine Sarkozy trop petit et que je suis donc de gauche, on me dit que je dessine Hollande trop gros et que je suis donc de droite !" En revanche, certains thèmes d'actualité sont délibérément laissés de côté : "il n'y pas eu de dessins sur l'affaire Merah, par exemple" .

Chaunu sera ce week-end au Mémorial de Caen pour la manifestation Cartooning for Peace, qui réunit de nombreux dessinateurs de presse, en partenariat avec France Info.

 

Vous êtes à nouveau en ligne