La chenille, la guêpe et le virus...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Des virus d'insectes existaient déjà il y a 300 millions d'années.

Pour mieux comprendre l'interaction entre les virus actuels et les organismes qu'ils infectent, il est essentiel de pouvoir retracer le cours de leur évolution. C'est à une longue remontée dans le temps que vient de procéder une équipe de l'Institut de Recherche sur la Biologie de l'Insecte (IRBI) – CNRS / Université de Tours, en montrant que des virus d'insectes existaient déjà il y a plus de 300 millions d'années.

Elisabeth Herniou est virologiste à l'Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte (UMR 6035, CNRS-Université de Tours). Elle nous raconte ici comment une petite guêpe a pu survivre tout au long de l'évolution grâce à un virus.

Les virus à ADN des insectes, tels que les baculovirus, sont très anciens. Leur origine remonte à au moins 310 millions d’années, bien avant l’apparition des dinosaures ! En d’autres termes, ces virus ont évolué au carbonifère en même temps que les insectes et se sont diversifiés pendant le mésozoïque, à la même période géologique que leurs hôtes, les guêpes et les papillons. Ces résultats disent que les relations intimes de coévolution entre les insectes et leurs virus sont bien plus anciennes que ce que l’on supposait auparavant : elles remontent à l’origine même des insectes.

Vous êtes à nouveau en ligne