Ils n'ont pas besoin d'oreille pour s'entendre

Comment les animaux qui n'ont pas d'oreille entendent ?  Cette question a taraudé des générations de biologistes et régulièrement  de nouvelles études mettent en lumière le fonctionnement de systèmes auditifs très différents du notre.

Il n'est pas toujours facile de savoir ce qu'entend un
animal  et même par où il entend. Prenons
l'exemple des cigales. Si ces insectes font autant de bruit c'est bien pour
être entendu, pas par nous mais par les autres. En fait, chez les cigales
seuls les mâles chantent (ont dit qu'ils cymbalisent) et ils le font pour
appeler les femelles de leur espèce.

Pas évident de trouver les oreilles sur une cigale. En fait,
elles ont deux petites membranes au niveau de l'abdomen. Comme des peaux de
tambour tendues qui peuvent se mettre à vibrer en fonction des ondes sonores
qui viennent les percuter.

Une expérience très minutieuse a été réalisée en 2006 par
des chercheurs du Museum national d'histoire naturelle. Ils ont fait écouter à
des cigales femelles des chants de cigales mâles de différentes espèces. A
l'aide d'un laser ils ont scanné les membranes des cigales femelles pour voir
comment elles vibraient en fonction des chants diffusés. Et c'est ainsi que les
chercheurs se sont rendus compte que les cigales ont une ouïe très sélective.
Seuls certains chants font vibrer leur membrane.

Elles sont en quelques sortes réglées sur la fréquence des
mâles de leurs espèces, car chaque espèce chante à une certaine fréquence.
Autrement dit, les femelles entendent seulement le chant des mâles avec
lesquelles elles peuvent s'accoupler. Ce qui peut-être pratique dans la
cacophonie des soirs d'été lorsque plusieurs espèces de cigales mâles entonnent
leur sérénade en même temps.

La grenouille de Gardiner des Seychelles

C'est l'une des plus petites du monde, elle mesure à peine 1 cm, et présente une particularité
devant laquelle les scientifiques sont pendant longtemps restés coi : elle
entend alors qu'elle n'a pas d'oreille.

La très grande majorité des grenouilles est dépourvue
d'oreille externe mais elles ont quasiment toutes une oreille moyenne c'est à
dire un tympan situé directement à la surface de leur tête et derrière ce
tympan des petits osselets qui acheminent les vibrations jusqu'à l'oreille
interne. Or la petite grenouille de Gardiner n'a pas d'oreille moyenne c'est à
dire ni tympan ni petit osselet.

Une équipe de chercheurs dirigée par Renaud Boistel
(bioacousticien au CNRS) a diffusé via un haut parleur des coassements préenregistrés
dans le milieu naturel de ces grenouilles aux Seychelles en pleine forêt
tropicale et les mâles ont répondu. Il
est donc apparu clairement que bien que dépourvus de tympan, ils entendent.

Chez ces grenouilles, la bouche agit comme une caisse de
résonnance et la transmission du son est facilitée par le fait que les couches
de tissus entre la cavité buccale et l'oreille interne sont moins nombreuses et
plus fines que chez les autres grenouilles. Du coup le son peut se frayer un
chemin jusqu'à l'oreille interne. Autrement dit grâce à ces adaptations la
petite grenouille des Seychelles entend par la bouche ! Cette découverte
étonnante est parue lundi dernier dans la revue PNAS.

Vous êtes à nouveau en ligne