Evaluation scolaire, peut-on se fier aux notes ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Une copie est-elle toujours jugée de façon juste et impartiale ? En cette période d'examens scolaires, retour sur des études menées au cours du siècle dernier sur l'évaluation scolaire.

Les premières recherches sur la fiabilité de la notation
remontent aux années 1930. Ces travaux menés par des psychologues et des
sociologues ont donné naissance à une discipline scientifique : la docimologie.
Cette discipline a pour objet l'étude statistique des notes attribuée lors de
la correction de copies.

L'une des expériences
emblématiques est l'expérience dite de multi-correction. Il est demandé à
plusieurs correcteurs de noter les mêmes copies.  Les notes attribuées sont ensuite comparée.

Une enquête de ce type a été menée en 1936.  Cent copies du baccalauréat réparties sur 6
disciplines ont été évaluées par 6 correcteurs différents. Les chercheurs ont
relevés des écarts particulièrement importants d'un correcteur à l'autre pour
une même copie. Jusqu'à 13 points d'écarts en composition française,12 points
d'écart en philosophie, 9 points en mathématiques et 8 points en physique. Par
la suite d'autres enquêtes de ce type ont abouti à des résultats similaires.

A lire sur ce thème : Sociologie de l'évaluation
scolaire
, Que sais-je? de Pierre Merle - Presses Universitaires de France.

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne