D'où viennent les éruptions solaires ?

La semaine dernière les scientifiques nous annonçaient la plus grosse éruption solaire de ces cinq dernières années pouvant affecter le fonctionnement de nos réseaux de communication par satellite ainsi que les réseaux de distribution électrique. Si aucune catastrophe n'a été enregistrée, doit-on se méfier de l'activité solaire pour les mois à venir ?

La plus forte éruption solaire de ces cinq dernières années a certes envoyé des particules électro-magnétiques en direction de notre planète à
une vitesse de 6,44 millions de km/h sans pour autant entraîner de catastrophes majeures.

Tahar Amari , directeur de recherche CNRS à Polytechnique spécialisé dans l'étude des champs magnétiques solaires nous confirme ici que, contrairement à certaines prédictions "catastrophe", dans l'année qui vient, l'activité solaire de ce cycle sera plus faible que lors du cycle précédent. Aucune raison ne penche donc en faveur  d'une éruption "cataclysmique"

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne