Un médicament contre le stress post-traumatique

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Un médicament contre le stress post-traumatique est en test à Toulouse. Le propranolol pourrait agir directement sur le processus de répétition des souvenirs.

Le stress post-traumatique est un trouble anxieux qui se développe après l'exposition à un évènement traumatisant, typiquement des scènes de combat, mais pas seulement.

A chaque fois, on constate que la mémoire des patients est submergée par des souvenirs traumatisant. C'est à ce moment que le médicament, le propranolol, intervient.

"Il y a plusieurs années on s'est aperçu que l'on pouvait réactiver la mémoire et qu'à ce moment-là, elle devenait fragile ", explique Pascal Roullet, chercheur au CNRS, découvreur des propriétés du propranolol. "On s'est aperçu que le propranolol, qui est une vieille molécule, avait la propriété d'attenuer certaines mémoires. "

Depuis janvier 2013, des tests sont effectués avec des patients. A partir des souvenirs fournis par le patient, le psychologue écrit un scénario de l'évènement traumatique. Lors des séances suivantes, on donne du propranolol au patient et on lui demande de relire ce scénario tout en essayant de revivre complétement la scène. Le but du médicament est de diminuer l'aspect émotionnel.

"L'étude vient de commencer et il faut à peu près un an et demi pour être certain de l'efficacité du traitement ", explique Pascal Roullet.

Vous êtes à nouveau en ligne