Les futures mamans sont-elles sous-informées ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Lors du dernier congrès mondial sur les controverses en obstétrique, gynécologie et infertilité, les experts ont tiré la sonnette d’alarme. Les femmes qui veulent un enfant ne suivent pas suffisamment les recommandations médicales.

Des recommandations qui préconisent de prendre une supplémentation en vitamine B9. Sans s’en rendre
compte, elles feraient courir un risque à leur bébé.

Tous
les médecins l’affirment, toutes les études le montrent : au moment de la
conception et au début de la grossesse, une carence en vitamine B9 (appelée aussi ou acide
folique) peut entrainer des malformations chez
le fœtus. La plus fréquente est le spina-bifida , un défaut de fermeture
du tube neural, tube neural qui va former la colonne vertébrale, le crâne et le
cerveau.