L'impact du mode de vie sur les performances de notre cerveau

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Notre mode de vie influence-t-il les performances de notre cerveau ? Est-ce que notre activité professionnelle, nos loisirs, et même notre alimentation peuvent jouer un rôle sur le fonctionnement cérébral ? Des études scientifiques récentes montrent que nos activités influencent notre cerveau.

Le métier que nous exerçons, les sports que nous pratiquons,
la musique que nous écoutons peuvent jouer un rôle positif ou négatif pour
notre cerveau. Le travail est un élément particulièrement important puisque
nous y consacrons un grand nombre d'heures chaque jour.

Les travail

"Le travail favorise une plus grande flexibilité, une
plus grande plasticité cérébrale, crée de nouvelles connexions cérébrales, un
peu de stress est positif
", explique le Pr Nicolas Franck, chef du
service de psychiatrie du CHU de Lyon. "En revanche, trop de stress, trop
de fatigue fait perdre des capacités de mémorisation. La sécrétion d'hormones
du stress peut nuire aux performances cognitives.
"

Ces connaissances aident à mettre au point un management
plus intelligent lorsque l'on se rend compte que le stress entraîne une baisse
des mémorisations. "Cela pousse à développer des relations saines avec
les collaborateurs et à recourir à un renforcement positif
", explique le
Pr Nicolas Franck.

Le chômage et la retraite négatifs aux performances

cérébrales

Le chômage est négatif aux performances cérébrales car il entraîne
une diminution de l'activité stimulante et parfois une dépression qui
favorisent le déclin cognitif.

La retraite peut accélérer la survenue de la maladie
d'Alzheimer si elle n'est pas bien préparée. Il faut absolument lutter
contre l'isolement, contre un manque d'activité et avoir des relations
sociales.

Le sport

Le Pr Franck explique que faire du sport, non seulement
améliore les performances cérébrales, mais permet aussi de prévenir la maladie
d'Alzheimer. Le sport entraîne une meilleure oxygénation du cerveau, donc favorise
la création de nouvelles connexions au niveau du cerveau. Il y a également un
effet de protection contre la dégradation du cerveau à travers la fabrication
de substances impliquées dans la réparation du cerveau et donc un effet de
prévention à la maladie d'Alzheimer.

Les écrans

Les écrans, télé, ordinateurs, smartphones, font partie de
notre mode de vie et peuvent être un plus ou un moins pour les performances de
notre cerveau. Tout dépend de l'usage. Il faut favoriser une utilisation
active, et s'en servir comme support de discussion, d'échange, de supports
pédagogiques et que cela servent à une mémorisation solide.

Le Pr Franck vient publier Entraînez et préservez
votre cerveau
, aux éditions Odile Jacob.

Vous êtes à nouveau en ligne