L'hypnose pour soulager les enfants

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'utilisation de l'hypnose pour soulager la douleur des enfants hospitalisés, a été testée à Bordeaux, à l'hôpital des enfants. Sur place, depuis deux ans maintenant, des médecins et des infirmiers proposent des séances d'hypnose à leurs petits patients lorsqu'ils doivent subir un soin douloureux

La démarche est originale, car, si l'hôpital a commencé, timidement,
à ouvrir ses portes à l'hypnose pour les adultes, son utilisation en soins
pédiatriques reste encore très rare.

Annick Thireau, infirmière-puéricultrice à l'hôpital des
enfants de Bordeaux, s'occupe dans son service, d'enfants qui suivent des
chimiothérapies. L'équipe soignante a appris à maitriser les techniques de
l'hypnose. L'esprit de l'enfant va être orienté sur des images, ou une histoire,
et les thèmes sont choisis en fonction des goûts de l'enfant.

L'hypnose peut être proposée à des enfants, dès l'âge de 3
ou 4 ans. Avant toute chose, l'équipe médicale rencontrent les parents afin de
leur expliquer comment se déroule la séance et de choisir avec eux les thèmes
abordés. Cette rencontre permet de créer un climat de confiance.

Les plupart des enfants sont réceptifs et permet une
diminution des recours aux antidouleurs. A Bordeaux, l'expérience pionnière se
pérennise et d'autres programmes de formation des personnels soignants sont
déjà prévus. L'enjeu maintenant est que d'autres établissements de soins
pédiatriques en France suivent l'exemple.