Expliquez-nous... les numéros d'urgence en France et le fonctionnement du 15

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors que le Samu est mis en cause pour n'avoir pas pris au sérieux une demande médicale urgente qui s'est terminée par le décès d'une jeune femme de 22 ans, focus de franceinfo sur les numéros d'urgence en France et le fonctionnement du 15.

Les appels au 15, numéro accessible 24 heures sur 24, sont pris en charge dans des centres de réception et de régulation d'appel, des salles de régulation médicale où collaborent différents types de personnel.

Le premier maillon, ce sont les assistants de régulation médicale, emplois administratifs de la fonction publique hospitalière. Ils bénéficient d'une formation de départ, avec en théorie des connaissances en organisation des systèmes d'urgence, vocabulaire médical et premiers secours, gestion du stress, techniques de régulation et de transmission.

Ils doivent à la fois identifier la personne qui appelle, la localiser, comprendre ce qui lui arrive, analyser très vite le degré d'urgence et adapter la réponse médicale au niveau de soins requis par le patient, dans un contexte où le nombre d'appels ne cesse d'augmenter: trente millions d'appels en moyenne par an en France désormais.
Ils sont soumis au secret professionnel et travaillent en lien étroit avec des médecins régulateurs.

Des assistants de régulation médicale aux médecins régulateurs

A partir du moment où il y a renvoi vers un médecin de la plateforme - hospitalier ou généraliste selon le degré de gravité- un dossier de régulation médicale est créé avec toutes les informations recueillies. Les appels sont enregistrés.

Le médecin régulateur qui intervient peut donc être un urgentiste, un généraliste, mais aussi un pédiatre, un psychiatre ou autre en fonction de la disponibilité du type de médecin approprié. L'appel peut aboutir ensuite à l'envoi d'un véhicule de secours, à l'envoi d'un médecin à domicile, au renvoi vers les urgences, vers un médecin de garde ou à de simples conseils téléphoniques.

Réflexion sur une mutualisation des plateformes d'appel

La multiplicité des numéros d'urgence en France complique parfois un peu la donne.

Le 15 on le rappelle correspond aux urgences médicales, voire vitales.

Le 18 permet d'entrer en contact avec les pompiers, que vous pouvez appeler en situation de péril: départ de feu, mais aussi inondation, fuite de gaz, malaise, brûlure, accident de la route...

Le 112 est lui un numéro d'appel destiné à tout type de situation d'urgence et qui est accessible dans tous les pays de l'Union Européenne. Le Danemark, la Finlande, les Pays-Bas, le Portugal, la Suède et la Roumanie ont même choisi le 112 comme principal numéro d’urgence national.

Une réflexion est en cours sur une mutualisation, en France, des plateformes d'appel. C'est ce que préconise la Fédération nationale des sapeurs-pompiers.