Diagnostiquer l’insuffisance cardiaque

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Lors du congrès sur l’insuffisance cardiaque qui s’est tenu à Athènes il y a quelques jours, les spécialistes ont lancé un cri d’alarme : malgré les 26 millions de patients concernés dans le monde, l’insuffisance cardiaque est méconnue du public, pas suffisamment diagnostiquée par les médecins.

Combien de personnes concernées par cette maladie en France ?

Un million de Français souffrent d’insuffisance cardiaque. Pourtant, les spécialistes réunis à Athènes l’ont souligné dans un livre blanc: quelque soit le pays, les gens se sentent plus concernés par l’infarctus du myocarde, ou l’accident vasculaire-cérébral. Seuls 3% du public connaît les symptômes de cette maladie. Les médecins en ont pris aussi pour leur grade : ils passent, dans la moitié des cas, à côté du diagnostic.

Selon, le Pr Richard Isnard, cardiologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, On pense parfois à tort que ces patients font de l’asthme, ou on considère que la fatigue, le souffle court et les œdèmes des jambes sont normaux car ces patients sont souvent âgés. Les signes principaux qui doivent alerter le patient sont : l'essoufflement, jambes qui gonflent, prise de poids.

Vous êtes à nouveau en ligne