Télévision : l'Autorité de la concurrence recommande de "donner plus de liberté" aux chaînes face au succès de la vidéo à la demande

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Un rapport de l'Autorité de la concurrence préconise plusieurs mesures chocs pour accélérer la réforme de l'audiovisuel. La présidente de l'institution, Isabelle de Silva, était l'invitée de franceinfo.

"Nous pensons qu'il y a urgence à revoir l'ensemble des règles sans attendre la loi" sur la réforme de l'audiovisuel, assure Isabelle de Silva, la présidente de l'Autorité de la concurrence. Face aux mastodontes de la vidéo à la demande et aux nouveaux usages des consommateurs, la télé doit vite se réformer. Voilà en substance le message du dernier rapport de l'Autorité de la concurrence.

Concurrence inéquitable

"Deux mondes se font concurrence et qui sont soumis à des règles très différentes : du côté des chaînes, beaucoup de contraintes anciennes et très lourdes, et du côté de ces plateformes, une très grande liberté pour développer leur modèle", explique Isabelle de Silva, pour qui il s'agit de "permettre que la concurrence soit plus équitable".

La publicité ciblée en ligne de mire

Parmi les préconisations du rapport, l'Autorité vise notamment à permettre la publicité ciblée à la télévision, déjà largement déployée sur internet. Or le petit écran "est à des années lumière de cela, puisque les chaînes n'ont pas le droit d'envoyer une publicité régionale et encore moins de cibler tel ou tel téléspectateur en fonction de son profil", explique Isabelle de Silva.

Pour revoir l'interview en intégralité :

Vous êtes à nouveau en ligne