Rugby : 125.000 euros le spot publicitaire pendant la finale

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'événement médiatique du week-end sera sans nul doute la finale de la coupe du monde de rugby, dimanche matin, entre la France et la Nouvelle-Zélande. TF1 s'attend à une très forte audience... et le prix des spots publicitaires s'envole.

Vu les excellents scores des précédents matchs - 9,5 millions de téléspectateurs samedi dernier lors de la demi-finale - on attend 12 millions, peut-être même 13 millions de téléspectateurs pour la finale. Le duel Nouvelle-Zélande / France pourrait donc devenir l'événement le plus regardé cette année à la télé. Du coup, le prix des spots publicitaires explose : 125.000 euros les 30 secondes, du jamais vu pour un dimanche matin. C'est un prix réservé à une grosse émission de prime-time. Dimanche, TF1 va donc engranger 7 millions d'euros de recettes publicitaires, en plus des 20 millions déjà gagnées lors des matchs précédents.

Mais contrairement à ce que ces chiffres peuvent laisser penser, TF1 ne va pas gagner d'argent avec le rugby. La première chaîne a quand même dû débourser 40 millions d'euros pour acquérir les droits de diffusion. Malgré la publicité, malgré la revente de certains matchs à France 2 et Canal+, TF1 ne va pas rentrer dans ses frais. Mais là où la chaîne gagne quand même son pari, c'est que la coupe du monde lui permet de se positionner en leader, de dire "quand il se passe quelque chose d'important, c'est chez nous et pas ailleurs". Et c'est très important pour TF1 de se positionner ainsi comme une chaîne fédératrice, une chaîne d'événement, au moment où ses parts d'audience sont grignotées peu à peu par les petites chaînes de la TNT.

  • France 5 propose un documentaire sur la population grecque au coeur de la crise

    C'est l'ancien grand reporter Hervé Chabalier, patron de l'agence CAPA, qui s'est rendu en Grèce. Une semaine d'immersion auprès de ces Grecs qui ont tout perdu ou presque dans la crise. Témoigne par exemple ce couple de la classe moyenne : elle journaliste, lui courtier bancaire. Quand tout allait bien, ils se sont endettés pour acheter une maison. Aujourd'hui, elle est au chômage, lui a vu son salaire diminuer d'un tiers, et la vie de la famille a vacillé. "Notre crédit ? Je pense que notre fille qui finira de le rembourser" assène cette mère de famille désemparée. Quel espoir reste-t-il à une population qui s'apprête à transmettre des dettes à ses enfants ? L'espoir, les Grecs n'en ont plus et Hervé Chabalier en tire une amère conclusion : "Je pense que la Grèce peut basculer à terme dans la guerre civile. Les gens sont dos au mur, ils n'ont rien à perdre."
    _ "Le monde en marche", spécial Grèce... C'est vraiment un beau documentaire qui permet aussi de mettre des visages, des histoires sur cette crise grecque dont on parle tant. C'est dimanche à 20h35 sur France 5.

  • les Etoiles de la SCAM, festival du film documentaire

    C'est un festival qui aura lieu dimanche au Forum des images de Paris. Sont présentés 30 documentaires sélectionnés parmi les meilleurs films diffusés depuis un an à la télévision. Le festival se veut un panorama de la création documentaire. Et on remarque notamment que les chaînes historiques - France Télévision, Arte - sont moins présentes que les années précédentes. De plus en plus de documentaires sont produits par les chaînes de la TNT. Est-ce que la qualité est toujours au rendez-vous ? Vous pourrez le vérifier au Forum des images. Entrée libre et gratuite.

Vous êtes à nouveau en ligne