"Roméo et Juliette", un "docu-réalité" au coeur de l'adolescence

Difficile de définir le nouveau programme proposé ce soir par France 2 : à mi-chemin entre documentaire et télé-réalité, il suit les lycéens de deux établissements parisiens qui montent la pièce "Roméo et Juliette". Le metteur en scène, le réalisateur et le présentateur de l'émission nous présentent cette émission d'un genre hybride.

Les 40 lycéens sont dirigés par le metteur en scène Alain Sachs.
Récompensé pendant sa carrière par sept Molières, il a été enthousiasmé
par le projet : "Roméo et Juliette, qui parle de l'éveil à l'amour,
de la sexualité, de la différence était la pièce idéale pour une
rencontre entre des lycéens et le grand théâtre."

* Des castings aux répétitions jusqu'à la représentation finale, le film s'attache aux évolutions des apprentis comédiens, à leurs angoisses, à leurs sentiments. "Contrairement au programme de la BBC dont est adapté notre documentaire, nous n'avons pas voulu nous arrêter à ce qui se passe sur scène" explique Bruno Sevaistre, le réalisateur du film. "On avait envie de raconter comment cette expérience peut résonner chez ces lycéens. Mais ce n'est pas de la télé-réalité, rien n'a été écrit à l'avance".*

* Ce programme au format hybride est présenté par un nouveau-venu sur France 2, Hicham Nazzal. Sur la scène du théâtre, avec les lycéens, pendant les répétitions, il joue le rôle de "conteur" , d'"animateur qui permet de suivre l'histoire au fur et à mesure"* . Un dispositif qui se démarque d'un documentaire classique mais qui fonctionne plutôt bien. Seul regret : la représentation finale de Roméo et Juliette au théâtre de l'Odéon n'est pas diffusée juste après le documentaire... mais à 1 heure du matin.

Vous êtes à nouveau en ligne