Polémique sur Internet après la diffusion du documentaire "la gueule de l'emploi"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Il y a une semaine, France 2 diffusait le film "la gueule de l'emploi" sur les méthodes de recrutement des entreprises. Depuis, les recruteurs qui apparaissent dans le documentaire sont pris à partie sur le web. Un internaute a même tenté de diffuser leurs coordonnées personnelles.

  • Disparition programmée de France Soir

    Le projet a été officiellement présenté ce matin en comité d'entreprise. France Soir devrait donc disparaître des kiosques en décembre prochain pour tenter de trouver un nouveau souffle sur le web. A la clé, il devrait y avoir 89 licenciements sur 140 personnes. Le quotidien né à la Libération connaît d'énormes difficultés financières, et a d'ailleurs été placé en procédure de sauvegarde. Mais les salariés n'acceptent pas pour autant sa disparition programmée. Ils ont manifesté ce matin devant le siège et ils répondent par la grève. France Soir ne paraîtra donc pas demain.

    • Les recruteurs pris à partie sur le web, une semaine après la diffusion de "la Gueule de l'emploi"

    Rarement un documentaire aura provoqué autant de réactions sur Internet... Il y a une semaine, France 2 diffusait le film "la gueule de l'emploi" sur les méthodes de recrutement des entreprises. Un documentaire très fort, très dur sur les coulisses d'une session de recrutement. Une poignée de postulants se battent pour un poste de commercial dans une société d'assurances, GAN, et certains recruteurs n'hésitent pas à être cassants, humiliants ou méprisants.

    La violence du processus de recrutement a beaucoup marqué les téléspectateurs. On recense depuis une semaine de très nombreux billets sur les blogs, beaucoup de messages aussi sur Twitter, où les internautes se disent choqués. Choqués au point que l'un d'entre eux a voulu aller plus loin : il a créé un site où il donne le nom, l'adresse, le numéro de téléphone personnel de chacun des recruteurs et il invite les gens à les aller interpeller, dire à leurs voisins qui ils sont vraiment. Cette démarche inquiète le réalisateur du documentaire, Didier Cros : "notre film ne stigmatise pas l'entreprise concernée et le cabinet. C'est un exemple. C'est le système qui est condamnable, pas les individus".

    Mais "le système n'a pas ni visage ni adresse" répond l'intéressé sur son compte Twitter. Cet internaute explique en substance qu'il ne suffit pas de dénoncer quelque chose dans l'absolu, il faut agir concrètement. Evidemment, la société GAN n'est pas de cet avis... elle a mis en demeure l'internaute de retirer du site toutes les informations personnelles, ce qui a été fait aujourd'hui.

    • Une émission sur la gastronomie présentée par le chef Guy Martin

    Le chef du restaurant parisien Le Grand Véfour, trois étoiles au guide michelin, propose une série documentaire : 35 épisodes de 26 minutes à la découverte des produits de la gastronomie, de la truffe à la coquille st jacques. Chaque fois, Guy Martin va à la rencontre du producteur, il goûte, il prend son temps. Rien à voir donc avec les émissions culinaires habituellement concoctées par la télévision, de Masterchef à Top Chef, que Guy Martin n'apprécie guère : "ces émissions, je les ai toutes refusées. ça ne correspond pas à l'idée que je me fais de la cuisine"._ "Epicerie fine, c'est tous les samedis matin à 10h30 sur TV5 Monde, à partir de demain.

Vous êtes à nouveau en ligne