Mélissa Theuriau : "Il faut briser le tabou des enfants maltraités"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La journaliste produit le documentaire "Bouche cousue", diffusé mercredi en 2e partie de soirée sur France 2.

En France, un enfant meurt tous les quatre jours sous les coups de ses parents. Un fléau dont on parle moins que les violences conjugales, et que France 2 met en lumière lors d’une soirée spéciale en proposant la fiction La maladroite  puis le documentaire Bouche cousue. Ce film, réalisé par Karine Dusfour, a demandé deux ans de travail, il fallait notamment convaincre le juge pour enfants Edouard Durand de laisser pénétrer une caméra dans son bureau du tribunal de Bobigny lors de ses audiences : "C’est un homme qui réconcilie avec la justice. Il parle avec tellement de douceur et sort du jargon judiciaire, ce qui fait qu’il est compris des enfants. Il a le souci constant de remettre l’enfant au coeur du dispositif, il arrive avec délicatesse à faire accoucher la parole des enfants", explique Mélissa Theuriau sur franceinfo.

La parole d'adultes ayant subi des maltraitances  durant leur enfance

Bouche cousue contient aussi le témoignage d’enfants maltraités devenus adultes, comme l’animateur et comédien Thierry Beccaro qui raconte son calvaire physique et psychologique. Ce qui ne l’a pas empêché de se reconstruire, à l’image de Céline, aujourd’hui médecin, et Gautier, qui prépare Sciences Po. "Ce sont trois personnes qui ont réussi. Ils ne sont pas représentatifs de la majorité des enfants sous le coup d’une mesure de protection. 5% d’entre eux seulement ont le bac. 40% finissent sans domicile fixe" dit Mélissa Theuriau. Si l’État débourse chaque année 8 milliards d’euros pour l’aide sociale à l’enfance, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir :

Il faut que ces enfants maltraités soient pris en charge dès le début dans un parcours de soin médical et psychologique.

Mélissa Theuriau

franceinfo

"Certes il y a un début de prise de conscience, un investissement réel pour mieux les protéger mais c’est insuffisant. Avec un meilleur accompagnement, on aurait moins d’adultes fracassés dans notre société."

Bouche cousue, documentaire produit par Mélissa Theuriau, mercredi 18 novembre à 22h30 sur France 2.

Vous êtes à nouveau en ligne