Matthieu Belliard : "J’ai vécu le chômage le plus court de l’histoire des médias !"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'ancien matinalier d'Europe 1 fait désormais partie de l'équipe de "C à vous" sur France 5.

Il a été la voix du matin sur Europe 1 pendant deux saisons, sans démériter malgré l'effondrement des audiences. Puis en juin dernier, après une grève historique à laquelle Matthieu Belliard a participé, la direction de la station a choisi de le remplacer par Dimitri Pavlenko, l'un des chroniqueurs de l'émission d'Eric Zemmour sur CNews. Symbole du rapprochement entre les deux antennes, voulu par Vincent Bolloré, l'actionnaire principal du groupe Lagardère, propriétaire d'Europe 1.

"J'ai été sorti de la matinale mais on m'a proposé autre chose, assure le journaliste sur franceinfo. Je tiens à dire que j'ai été très bien traité par la direction d'Europe 1. J'ai préféré aller voir ailleurs tout simplement, j'estimais avoir fait le tour de la maison. À part certains rendez-vous, je ne suis pas choqué par la matinale de cette année, il manque du monde, c'est sûr… mais j'attends de voir le ton qui sera donné à l'approche de la présidentielle."

De la radio à la télévision

Une campagne que le journaliste de 37 ans voulait à tout prix raconter, d'où sa frustration lorsqu'on lui a annoncé qu'il était évincé de la matinale. Mais l'espoir est vite revenu : "Ça s'est passé le jour de ma dernière matinale à Europe ! Le producteur de "C à Vous" Pierre-Antoine Capton m'a invité à venir prendre un café dans son bureau pour me proposer d'intégrer l'équipe. C'était le chômage le plus court de l'histoire des médias, 40 minutes !"

Depuis la rentrée, c'est donc sur France 5 qu'on peut le voir tous les soirs dans Le 5 sur 5, une sorte de journal de 15 minutes en images. "L'idée est de présenter un journal détendu, ce n'est pas de la gaudriole non plus mais on reste dans un talkshow, explique Matthieu Belliard.

Avoir 15 minutes de quasi carte blanche juste avant 20 heures sur une chaîne comme France 5, c'est du caviar pour moi.

Mathhieu Belliard

à franceinfo

"Je veux faire vivre la campagne présidentielle à travers ce rendez-vous, reprend le journaliste. Évidemment que "C à vous" sera une caisse de résonance de la présidentielle."

Pas de retour en radio prévu pour le moment, Matthieu Belliard veut se consacrer au nouvel exercice que lui offre la télé : "La radio ne me manque pas encore mais j'y reviendrai forcément !"

Vous êtes à nouveau en ligne